Sony va adapter ses jeux PlayStation en films et séries

  22 Mai 2019    Lu: 737
Sony va adapter ses jeux PlayStation en films et séries

Selon The Hollywood Reporter, Sony va exploiter son vaste catalogue de licences pour produire des adaptations en films et séries. La firme nippone a d’ailleurs créé un studio entièrement dédié à cet effet : PlayStation Productions. Le premier de cette longue liste pourrait potentiellement être Final Fantasy VII, qui aura le droit à son remake très bientôt.

Ce nouveau studio de production, situé à Los Angeles au même endroit que Sony Pictures, sera dirigé par Asad Quizilbash, le vice-président du marketing chez PlayStation, et supervisé par Shawn Layden, président de SIE Worldwide Studios. De nombreux projets seraient déjà en cours de productions, mais la firme souhaite pour le moment garder le secret. Layden a déclaré au Hollywood Reporter que « nous avons 25 ans d’expérience dans le développement de jeux. Cela a permis la création de grands jeux, franchises et histoires. Nous sentons que c’est le bon moment pour se pencher sur les opportunités dans d’autres médias, à travers le streaming, le film ou la télévision, et de donner vie à nos mondes dans un autre domaine ».

Un public en attente

Avec une bibliothèque relativement variée allant de l’action, à la science-fiction en passant par l’horreur, PlayStation Productions proposera une vaste gamme de contenus. « Au lieu d’octroyer en licence nos propriétés à des studios, nous avons estimé que la meilleure approche serait de nous développer et produire par nous-mêmes. Premièrement, parce que nous sommes plus familiers, mais aussi parce que nous savons ce que la communauté PlayStation aime » affirme Asad Quizilbash.

Par ce biais, Playstation Productions se distingue de sa concurrence et notamment d’Ubisoft ainsi qu’Activision Blizzard, qui ont fait appel à des studios de production pour réaliser leurs jeux en films. Sony Pictures, une société sœur, participera à la distribution, mais la production sera gérée directement par PlayStation Productions et ne sera pas concédée sous licence. « Cela fait un an et demi, deux ans, que nous essayons de comprendre l’industrie, en discutant avec des écrivains, des réalisateurs, des producteurs » a déclaré Qizilbash. « Nous avons discuté avec le producteur de films Lorenzo di Bonaventura et Kevin Feige afin de bien comprendre le secteur ».

« Nous avons regardé ce que Marvel a fait pour transformer le monde de la bande dessinée en l’un des plus grands acteurs du monde du cinéma. Ce serait un noble objectif que de dire que nous suivons leurs traces, mais nous nous en inspirons certainement » affirme Layden.

Selon Layden, Hollywood a changé ces dernières années, ce qui insinue que ce serait le moment opportun pour le lancement d’un nouveau studio. Ce qui était difficile à vendre aux réalisateurs et aux producteurs il y a 20 ans est maintenant devenu beaucoup plus facile. Bien que les adaptations d’Assassin’s Creed et Warcraft, qui ont bénéficié d’un gros effort budgétaire, ont toutes deux été bombardées au box-office et suscitées de faibles critiques. « Il suffit de regarder de vieilles adaptations de jeux vidéo pour voir que le scénariste ou le réalisateur ne comprenaient pas le monde du jeu vidéo. Le vrai défi est de savoir comment transposer 80 heures de gameplay en film. La réponse est qu’il ne faut pas procéder comme cela, mais plutôt reprendre la même philosophie d’écriture et l’adapter spécialement pour le cinéma. Il ne faut pas essayer de refaire le jeu en film. (…) Nous voulons créer une opportunité pour nos fans d’avoir davantage de points de contact avec nos franchises. Quand les fans terminent un jeu de 40-50 heures et qu’ils doivent attendre trois ou quatre ans pour une suite, nous voulons leur donner quelque chose pour qu’ils puissent en avoir plus et voir les personnages qu’ils aiment évoluer d’autres manières » indique Layden.

Pour ce qui en est de savoir si telle ou telle franchise sera exploitée en film ou en série, Qizilbash indique que cela se fera au cas par cas et que « l’histoire déterminera le format. Nous voulons apporter notre propriété intellectuelle sur le support qui honore le mieux la propriété ». Le partenariat avec Sony Studios, qui assurera la distribution, donnera le temps nécessaire à PlayStation Productions pour livrer des adaptations de qualité. Shawn Layden affirme que « nous n’avons pas à nous précipiter sur le marché. Il n’y a pas une liste de « tant d’adaptations doivent être terminées cette année », rien de ce genre. L’entreprise s’est montrée accommodante par rapport à notre ambition, de grandir de manière mesurée et réfléchie ».

En attendant la sortie de ces contenus, les utilisateurs pourront jouer aux jeux PS4 sur leurs appareils iOS partout où ils iront. Pour le moment, nous ne savons pas quand ils sortiront mais dès que ce sera le cas, Sony nous le fera savoir.

Siècle Digital


Tags: Sony