Pompeo juge «assez probable» que l'Iran soit derrière les «sabotages» dans le Golfe

  21 Mai 2019    Lu: 253
 Pompeo juge «assez probable» que l

Le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo a jugé mardi «assez probable» que l'Iran soit derrière les mystérieux «actes de sabotage» qui ont frappé quatre navires dans le Golfe.

«A la lumière de tous les conflits régionaux de la dernière décennie et de la forme de ces attaques, il semble assez probable que l'Iran soit derrière, et nous allons continuer à analyser la situation», a-t-il dit lors d'un entretien avec le journaliste conservateur Hugh Hewitt. C'est la première fois qu'un responsable américain évoque clairement une responsabilité iranienne.

Des «actes de sabotage» non revendiqués ont frappé mi-mai quatre navires, dont deux tankers saoudiens, au large des Emirats arabes unis. Une enquête est en cours, avec le soutien des Etats-Unis, pour déterminer les circonstances et les auteurs de ces incidents, qui ont été publiquement dénoncés par l'Iran. Dans la foulée, l'Arabie saoudite, alliée des Etats-Unis, a accusé cette fois l'Iran, leur ennemi commun, d'avoir ordonné une attaque de drone contre un oléoduc saoudien, revendiquée par les rebelles yéménites soutenus par Téhéran.

Cette montée des tensions entre les voisins du Golfe s'inscrit dans une escalade plus large dans la confrontation entre Washington et Téhéran, un an après le retrait américain de l'accord sur le nucléaire iranien, suivi de sanctions américaines draconiennes contre la République islamique. L'administration Trump a accusé les dirigeants iraniens de préparer des attaques «imminentes» contre les intérêts américains, et a multiplié les déploiements militaires pour y faire face. Face au scepticisme provoqué par ces accusations, Mike Pompeo et les chefs militaires américains doivent informer mardi les membres du Congrès à huis clos sur la nature des renseignements dont ils disposent.

AFP


Tags: Pompeo   Iran   Golfe