A cause d'une erreur administrative, Amazon doit verser 3 millions d'euros à une commune française

  21 Mai 2019    Lu: 505
A cause d

Selon "Le Parisien", Amazon se serait trompé au moment de remplir le permis de construire de son futur entrepôt de Bretigny-sur-Orge, dans l'Essonne.

Conséquence : le groupe doit verser 3 millions d'euros à la commune.Amazon va devoir payer 3 millions d'euros à la ville de Brétigny-sur-Orge dans l'Essonne, au titre de la taxe d'aménagement, rapporte mardi Le Parisien. Le géant américain doit construire en septembre un sixième entrepôt à Brétigny-sur-Orge, d'une surface de 142.000 m². Cet entrepôt doit permettre de stocker et de livrer des colis en France et à l'étranger. Il y a plusieurs mois, les élus de la Ville et l'agglomération Coeur d'Essonne avaient trouvé un accord avec Amazon afin que l'entrepôt soit installé dans la commune. Celui-ci prévoyait que la taxe d'aménagement communale soit de 0 euros, détaille le Parisien.

Or, lors du dépôt du permis de construire, Amazon se serait trompé de case et n'aurait pas rempli celle indiquée dans le délibéré pris par la ville. Une bourde qui coûte cher. Selon Le Parisien, le groupe a assuré "s’acquitter des taxes locales partout où il s’installe". La préfecture n'a pas souhaité réagir.


Tags: Amazon