Syrie: 7 civils tués dans les attaques du Régime à Idleb

  24 Avril 2019    Lu: 463
  Syrie:   7 civils tués dans les attaques du Régime à Idleb

Sept civils, dont 3 enfants, ont été tués, mardi, lors d’un bombardement du Régime syrien et de ses alliés, dans la zone de désescalade de la région d’Idleb (nord). 

Le directeur de la Défense civile à Idleb (Casques Blancs), Mostafa Haj Youssef, a déclaré à Anadolu que les forces du Régime avaient mené de violentes attaques, mardi, contre les villes de Khan Cheikhoun et de Saraqeb ainsi que le village de Hanboushieh à Idleb. 

Il a précisé que ces attaques ont fait 7 morts parmi les civils, dont 3 enfants, et au moins 6 blessés. 

Les opérations de sauvetage menées par les équipes de la Défense civile se poursuivent, pourtant, le bilan des victimes est susceptible d’augmenter. 

Les forces du Régime ont exécuté une série d’attaques intensives à l’artillerie, aux roquettes et aux obus de mortier contre les villes de Khan Cheikhoun, de Saraqeb et de Hanboushieh ainsi que les villages de Latamna et de Kafr Zita dans le Rif nord de la province de Hama. 

Les attaques ont également visé 3 villages du Rif occidental de la province, a rapporté le correspondant d’Anadolu. 

La province d’Idleb, le Rif nord de Hama, le Rif occidental d’Alep et une partie du Rif nord de Lattaquié constituent la zone de désescalade, conformément à un accord conclu en septembre 2017, entre la Turquie, la Russie et l’Iran dans la capitale Kazakhe. 

En septembre 2018, la Turquie et la Russie avaient conclu l’accord de « Sotchi » relatif au cessez-le-feu à Idleb, suivant lequel l’Opposition avait retiré ses armes lourdes de la région, concernée par l’accord du 10 octobre 2018. 

Depuis le début de 2019, les attaques des forces du Régime syrien et des groupes terroristes alliés se sont multipliées contre la zone de désescalade.

AA


Tags: