Le MAE d'Azerbaïdjan s'est opposé à l'ONU

  23 Avril 2019    Lu: 599
 Le MAE d

Le ministère azerbaïdjanais des Affaires étrangères a clarifié les informations concernant le rapport de l'Arménie sur le soi-disant régime établi dans les territoires occupés de l'Azerbaïdjan, présenté au Conseil des droits de l'homme des Nations unies, ainsi que son propre rapport annuel et la diffusion de ces documents sur le site Web de l'ONU.

Leyla Abdullayeva, porte-parole du ministère azerbaïdjanais des Affaires étrangères, a répondu qu’il ne fallait pas mentionner le rapport annuel soumis au Conseil des droits de l’homme des Nations unies.

Selon elle, il est important que les médias vérifient l’exactitude de l’information : "Nous constatons souvent que les médias arméniens ont souvent présenté certaines questions à répondre à leurs intérêts. Ce n’est pas la première fois que la partie arménienne ajoute ses papiers au régime séparatiste illégal créé dans les territoires occupés de l’Azerbaïdjan. En réponse à l’expérience de la partie arménienne de diffuser des documents du régime illégal comme annexe de ses lettres, les organisations signalent toujours que ces documents ne reflètent en aucune façon la position des organisations.

Si vous examinez attentivement le document, il est clairement indiqué ici que la diffusion du document ne signifie pas que le Secrétariat des Nations Unies a une position sur son essence. Je tiens à souligner que l’OSCE affirme clairement que les informations diffusées sur de tels documents ne reflètent pas la position de l'OSCE. En général, l’Arménie, qui occupe les territoires azerbaïdjanais et pratique le nettoyage ethnique contre les Azerbaïdjanais qui y vivent, y compris ceux qui commettent des crimes contre l’humanité comme le génocide de Khodjaly pendant l’occupation, privant des centaines de milliers d'Azerbaïdjanais de vivre chez eux, devrait honte de diffuser tout document sur les droits de l'homme. Avec de telles mesures, l’Arménie trompe principalement sa population et veut créer une image de reconnaissance du soi-disant jouet dans les territoires occupés de l’Azerbaïdjan. "

Azvision.az


Tags: Azerbaïdjan   ONU   Arménie