Washington va mettre fin aux dérogations sur l'achat de pétrole iranien

  22 Avril 2019    Lu: 775
Washington va mettre fin aux dérogations sur l

Mike Pompeo va annoncer, ce lundi, la fin des dérogations accordées à huit pays importateurs de pétrole iranien. Six mois après le rétablissement de sanctions américaines sur les exportations de l’or noir d’Iran.

Les États-Unis s’apprêtent à annoncer lundi la fin des exemptions temporaires de sanctions accordées à huit pays importateurs de pétrole iranien, rapporte dimanche le Washington Post.

Washington a rétabli des sanctions sur les exportations de pétrole provenant d’Iran en novembre dernier. La majeure partie des sanctions internationales contre Téhéran avaient été levées début 2016 dans le cadre de l’Accord de Vienne, conclu en juillet 2015, par lequel l’Iran avait accepté de revoir à la baisse son programme d’enrichissement d’uranium, considéré par beaucoup comme destiné à doter le pays de l’arme atomique.

Mais Donald Trump, estimant que l’accord de 2015, conclu sous la présidence du démocrate Barack Obama, était biaisé en faveur de l’Iran, en a retiré les États-Unis au printemps dernier.

Parallèlement aux sanctions, Washington a accordé des dérogations à la Chine, l’Inde, le Japon, la Corée du Sud, Taïwan, la Turquie, l’Italie et la Grèce, leur permettant de continuer à acheter du pétrole iranien sans encourir de sanctions pendant six mois supplémentaires.

Le secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, va cependant annoncer lundi « qu’à compter du 2 mai, le département d’État n’accordera plus d’exemptions de sanctions à tout pays qui importe actuellement du brut ou du condensat iranien », écrit Josh Rogin, journaliste du Washington Post, citant deux fonctionnaires du département d’État.

AFP


Tags: USA   Iran   pétrole