Cavusoglu: Ankara prend en compte les inquiétudes de l'OTAN concernant les S-400

  19 Avril 2019    Lu: 474
  Cavusoglu: Ankara prend en compte les inquiétudes de l

La Turquie prend en compte les inquiétudes de l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (OTAN) concernant les systèmes de défense aérienne russes, S-400, a déclaré le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu.

Le chef de la diplomatie turque a participé à la réunion tripartite avec ses homologues polonais, Jacek Czaputowicz, et roumain, Teodor Melescanu, vendredi à Ankara.

Les trois ministres ont animé un point de presse conjoint à l'issue de la réunion durant laquelle ils ont discuté de "la solidarité entre les alliés de l'OTAN qui félicite son 70ème anniversaire".

Cavusoglu a rappelé que la Turquie n'a pas pu acheter à son allié, le système de défense aérienne, depuis dix ans.

"Nous devons prendre en compte les inquiétudes de l'OTAN concernant les S-400, a-t-il poursuivi. Dire que la Turquie ne les prend pas en compte, est incorrect. Nous sommes toujours sensibles. En revanche, nos alliés et l'OTAN doivent comprendre que nous avons urgemment besoin d'un système de défense aérienne.

Cavusoglu a aussi abordé les allégations selon lesquelles les S-400 pourraient s'infiltrer dans les F-35 pour voler sa technologie.

Il a rappelé que son pays est un pays partenaire du projet F-35.

"Nous trouvons irréalistes ces allégations, a-t-il conclu. Mais c'est aux experts d'en décider. La Syrie dispose des S-400 aussi. Les F-35 des États-Unis et d'Israël ont survolé plusieurs fois la Syrie. Les S-400 se seraient infiltrés dans les F-35 déjà alors."

AA


Tags: Turquie   OTAN   S-400