Pyongyang ne veut plus de Pompeo aux discussions sur la dénucléarisation

  18 Avril 2019    Lu: 658
  Pyongyang ne veut plus de Pompeo aux discussions sur la dénucléarisation

La Corée du Nord ne veut plus du secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo comme interlocuteur et souhaite discuter dorénavant avec un responsable qui soit «plus prudent et plus mûr dans sa façon de communiquer», écrit ce jeudi l'agence de presse officielle nord-coréenne KCNA.

L'agence, qui cite un haut responsable du ministère des Affaires étrangères nord-coréen, Kwon Jong-gun, a ajouté, sans plus de précisions, que «personne ne peut prévoir» ce que deviendra la situation dans la péninsule coréenne si Washington ne renonce pas à la «cause originelle» qui a conduit la Corée du Nord à se doter d'un programme nucléaire.

Le numéro un nord-coréen, Kim Jong-un, a tenu deux sommets avec le président américain Donald Trump. Le premier a eu lieu à Singapour en juin dernier et le deuxième, fin février à Hanoï, s'est soldé par un échec. Les Etats-Unis cherchent à obtenir de Pyongyang l'abandon de ses armes nucléaires et les Nord-Coréens souhaitent de leur côté la levée des sanctions internationales visant leur pays du fait de leurs programmes atomique et balistique militaires.

Mercredi, Kim Jong-un a supervisé l'essai d'une nouvelle arme tactique. C'est le premier test d'arme rendu public par le Nord depuis l'échec du sommet de Hanoï.

Le Figaro


Tags: Pyongyang   Pompeo   dénucléarisation