Colombie: 25.000 personnes privées d'eau après un attentat contre un oléoduc

  17 Avril 2019    Lu: 245
Colombie: 25.000 personnes privées d

Près de 25.000 habitants du nord-est de la Colombie sont soumis à une restriction de leur approvisionnement en eau après l'attaque, attribuée à la guérilla de l'ELN, d'un oléoduc dont le pétrole a contaminé une rivière, ont déclaré mardi les autorités.

Le service d'adduction d'eau a été suspendu par la société responsable de l'aqueduc de la municipalité de Tibu, située près de la frontière vénézuélienne, en raison de la marée noire dans la rivière qui porte le nom de la ville.

La municipalité a déclenché un «plan d'urgence» afin de prévenir toute pénurie. La conduite «est fermée en raison de traces de pétrole brut, mais le plan d'urgence a été activé (...) nous avons recours à des camions-citernes qui vont de maison en maison», a expliqué à l'AFP le maire de Tibu, Alberto Escalante.

Selon lui, le service d'adduction pourra être rétabli d'ici «une vingtaine de jours» lorsque la décontamination de la rivière sera achevée. Le gouvernement soupçonne l'Armée de libération nationale (ELN) d'être à l'origine de cette attaque qui s'est produite dimanche.

Ouest-France


Tags: Colombie