Un braconnier piétiné par un éléphant et dévoré par des lions

  08 Avril 2019    Lu: 786
Un braconnier piétiné par un éléphant et dévoré par des lions

Le célèbre parc national Kruger en Afrique du Sud est souvent la cible des braconniers même s'il est pourtant l'un des plus surveillés. Preuve en est, un homme soupçonné de braconnage est mort mardi 2 avril, écrasé par un éléphant puis dévoré par des lions, a révélé la BBC ce dimanche.

L'homme se serait introduit illégalement avec plusieurs complices à l'intérieur de cette immense réserve animalière de 20.000 km2. Il a alors été piétiné par un éléphant. Les deux autres hommes se sont enfuis et ont prévenu la famille de la victime, qui a ensuite alerté les autorités du parc.

Des recherches ont été lancées, mais les rangers ont seulement retrouvé un crâne et un pantalon déchiqueté. Ils en ont conclu qu'il avait été dévoré par des lions après sa mort.

Le directeur de la réserve, Glenn Philips, a présenté ses condoléances à la famille. Il a toutefois indiqué dans un communiqué qu'il était «malavisé de pénétrer illégalement dans le parc à pied. Il recèle bien des dangers et cet incident en est la preuve».

La police a indiqué dans un communiqué avoir arrêté trois hommes le 5 avril âgés de 26 à 35 ans. Deux fusils de chasse et des munitions ont également été saisies.

Ce n'est pas la première fois que des braconniers sont tués ou dévorés par des lions en Afrique du Sud. Ce fut le cas en février 2018 dans ce même parc et en juillet 2018 dans la réserve animalière de Sibuya.

En Afrique du Sud, les animaux les plus touchés par le braconnage sont les rhinocéros. Plus d'un millier ont été tués en 2017. Leurs cornes sont très recherchées, notamment en Asie, pour leurs vertus prétendument thérapeutiques.

Le Figaro


Tags: Afrique   braconnage