Syrie : 334 civils périssent dans les combats en mars

  01 Avril 2019    Lu: 342
 Syrie : 334 civils périssent dans les combats en mars

Au moins 334 civils ont été tués en Syrie au mois de mars 2019, selon un rapport mensuel publié lundi par le Réseau syrien pour les droits de l'homme (SNHR).

Dans son rapport, le SNHR a indiqué qu'u moins 334 civils ont été tués en Syrie, dont 87 enfants et 63 femmes, au cours du mois de mars 2019 dans les combats entre les différents groupes.

Selon le groupe de défense des droits de l’homme, sur cette période, le régime d'al-Assad est responsable de la mort de 78 civils, dont 13 enfants et 8 femmes. 

Le groupe terroriste YPG / PKK, a lui causé la mort de 18 civils, dont 9 enfants et une femme, tandis que 28 civils, dont un enfants, ont été tués dans des attaques de l'organisation terroriste Daech. 

Quant à la coalition dirigée par les États-Unis, formée en 2014 pour lutter contre Daech, elle est responsable de la mort de 9 civils syriens, dont un enfant et une femme, selon ce même rapport.

L'opposition militaire au régime syrien et les groupes armés auraient eux causé la mort de 6 civils, dont un enfant.

En mars 2019, les attaques menées par la Russie ont causé la mort de 76 civils, dont 13 enfants et 8 femmes.

En outre, le SNHR a imputé la responsabilité de la mort de 119 civils à des "parties non identifiées", dont 36 enfants et 40 femmes. 

Depuis le début de l'année 2019, pas moins de 776 civils ont péri dans les combats entres les différentes factions en Syrie.

AA


Tags: Syrie   combats