Chine : l'épouse du chef d'Interpol disparu dénonce une affaire politique

  29 Mars 2019    Lu: 757
Chine : l

L'épouse de l'ex-président chinois d'Interpol Hongwei Meng a dénoncé jeudi soir "la nature politique" de sa mystérieuse disparition en septembre dernier et les accusations portées à son encontre par les autorités chinoises.

Après six mois de silence sur le sort de cet ancien membre du Comité central du Parti communiste chinois, Pékin a annoncé mercredi qu'il avait été exclu du PCC et serait poursuivi pour avoir détourné des fonds publics et touché des pots-de-vin.

Ce communiqué "révèle ouvertement la nature politique de l'affaire concernant M. Meng", a déclaré Grace Meng dans une déclaration transmise à Reuters par ses avocats.

"Les autorités chinoises n'ont pas formulé d'accusations réelles ni présenté quelque preuve que ce soit à l'appui de leurs allégations", a-t-elle ajouté.

Grace Meng, qui vit avec ses enfants en France sous la protection des autorités françaises et a déposé une demande d'asile actuellement en cours d'instruction, fait valoir que son mari "est connu en Chine pour ses idées réformistes".

Reuters


Tags: Chine   Interpol