Le Premier ministre français au Qatar avec plusieurs patrons

  26 Mars 2019    Lu: 982
Le Premier ministre français au Qatar avec plusieurs patrons

Le Premier ministre français Edouard Philippe, qui se rend mercredi soir au Qatar pour une visite d'un peu plus de 24 heures, sera accompagné de plusieurs grands patrons français (Airbus, Total, Accor...), a-t-on appris auprès de son cabinet.

La visite, organisée à l'occasion de l'inauguration mercredi soir d'un musée monumental conçu par l'architecte français Jean Nouvel, le Musée national du Qatar, ne doit toutefois pas donner lieu à l'annonce de contrats significatifs, selon Matignon.

Le numéro 2 français doit s'entretenir jeudi matin au palais princier avec l'émir du Qatar, cheikh Tamim ben Hamad Al-Thani. Puis avec son Premier ministre cheikh Abdallah ben Khalifa Al-Thani, avec qui il doit signer des accords portant notamment sur des secteurs d'avenir, avant un déjeuner.

Orienter le Qatar vers des investissements productifs

«Ce ne sera pas une visite en milliards et en contrats mais ce sera une visite importante pour tous les secteurs qui accompagnent la transformation du Qatar», souligne-t-on côté français. Le blocus mené par plusieurs pays du Golfe, Arabie Saoudite et Emirats Arabes Unis en tête, «les a encouragés à aller encore plus vite là-dessus». Quant à cette crise du Golfe qui perdure, la France «ne prend pas parti et soutient la médiation du Koweït», répète-t-on à Paris.

La France espère également au cours de la visite orienter Doha vers des investissements dans des secteurs «plus productifs» en France, au-delà de l'immobilier, du football (PSG) ou du CAC 40. Patrick Pouyanné, le PDG de Total, Guillaume Faury (Airbus), Sébastien Bazin (Accor), Guillaume Pépy (SNCF), Bertrand Camus (Suez) ou encore Jean-Charles Decaux (JCDecaux) seront du voyage.

La visite d'Emmanuel Macron dans l'émirat en décembre 2017 s'était traduite par plus de dix milliards d'euros de contrats, dont 12 avions de combat Rafale, 50 Airbus A321 et un contrat d'exploitation du nouveau métro de Doha, remporté pour près de 3 milliards d'euros par un consortium SNCF/RATP.

Une visite est prévue jeudi après-midi dans une station du métro, ainsi qu'un passage dans un des stades de la controversée Coupe du monde de football 2022, attribuée au Qatar. Edouard Philippe doit décoller pour Paris dans la nuit de jeudi à vendredi.

AFP


Tags: Qatar   France