Malaisie: des écoles fermées après une contamination chimique

  13 Mars 2019    Lu: 508
Malaisie: des écoles fermées après une contamination chimique

La Malaisie a dû fermer 34 écoles après l'intoxication de centaines de personnes suite au déversement de déchets toxiques dans une rivière, a déclaré aujourd'hui le ministre de l'Education, avertissant que la situation se dégradait. Ces déchets, qui auraient été déversés par un camion près de la ville industrielle de Pasir Gudang dans l'Etat de Johor (sud), ont provoqué des dégagements de fumées toxiques et des symptômes d'empoisonnement chez les personnes touchées, avec des nausées et des vomissements.

Près de 300 personnes, dont de nombreux enfants, ont été soignées après avoir inhalé ces fumées et beaucoup ont dû être hospitalisées, selon l'agence de presse officielle Bernama. Un homme soupçonné d'avoir été impliqué dans le déversement de déchets toxiques sera présenté au tribunal demain, a annoncé le ministre de l'Environnement. Il risque jusqu'à cinq ans d'emprisonnement s'il est jugé coupable d'avoir enfreint les lois sur la protection de l'environnement. Des informations de presse ont souligné qu'aucune indication précise n'était disponible sur la nature des produits chimiques déversés et du gaz toxique émis.

Le ministre de l'éducation Maszlee Malik a expliqué s'être rendu sur place et avoir vu de nombreux élèves transportés par ambulance dans un centre d'urgences improvisé. Il a alors pris la décision de fermer immédiatement 34 écoles. «Malheureusement, la situation s'est dégradée», a-t-il dit dans un communiqué. «Le ministère de l'Education prend l'affaire au sérieux car elle a des répercussions sur la vie des élèves et des enseignants ainsi que des employés des écoles».

AFP


Tags: Malaisie