Le Conseil de l'Europe appelle Moscou à agir contre les discriminations

  05 Mars 2019    Lu: 307
Le Conseil de l

Le Conseil de l'Europe a appelé aujourd'hui la Russie à renforcer sa lutte contre les "discours de haine raciste et homo/transphobe" et à parfaire sa législation contre les discriminations, dans un rapport publié aujourd'hui par l'une de ses commissions.

"L'intolérance du débat public reste incontestée et impunie" en Russie, déplore dans un communiqué la Commission européenne contre le racisme et l'intolérance (ECRI), l'un des organes du Conseil. La commission constate que des "progrès ont été accomplis (...) dans la lutte contre les infractions motivées par la haine" et que "le nombre de meurtres racistes et les agressions à caractère néonazi ont reculé ces dernières années". Mais elle déplore dans ce rapport qui porte sur la période 2013- juin 2018 l'impunité dont jouissent les responsables politiques et religieux qui tiennent des "propos haineux à caractère raciste et homophobe ou transphobe" ainsi que les "discours de haine" dans le milieu du football russe.

Le rapport évoque notamment des "informations" d'avril 2017 selon lesquels "une centaine d'hommes considérés comme homosexuels avaient été arrêtés, placés en détention et maltraités en Tchétchénie". Il dénonce aussi le "profilage racial ni défini ni interdit par la loi" visant "en particulier les migrants originaires d'Asie centrale et du Caucase ainsi que les Roms".

Mais la Commission pointe également "les usages excessifs et abusifs de la législation contre l'extrémisme, le blocage de sites web pour "étouffer la dissidence" ou la loi sur les "agents étrangers". Toujours selon son rapport, la législation russe interdisant la "propagande homosexuelle auprès des mineurs" a un "effet dissuasif sur les groupes qui oeuvrent en faveur des personnes LGBT". La commission formule deux recommandations prioritaires : la création d'un organe indépendant "chargé d'enquêter sur toutes les plaintes déposées contre la police" russe, et "l'abolition de l'interdiction de communiquer des informations sur l'homosexualité aux mineurs".

Le Figaro


Tags: Russie   discriminations