Les frappes indiennes au Pakistan ont tué 300 islamistes

  26 Février 2019    Lu: 645
  Les frappes indiennes au Pakistan ont tué 300 islamistes

Le bombardement aérien mené mardi par l'Inde au Pakistan a tué 300 islamistes présumés, apprend-on mardi dans l'entourage du gouvernement indien.

Les frappes a été menée contre un camp d'entraînement du Jaish-e-Mohammed (L'Armée de Mahomet), le groupe qui a revendiqué un attentat suicide mi-février contre un convoi de paramilitaires indiens au Cachemire.

Cet attentat a fait plus de 40 morts.

"Lors d'une opération dirigée par les services de renseignement aux premières heures de ce jour, l'Inde a frappé le plus grand camp d'entraînement du Jaish-e-Mohammed à Balakot", a déclaré le secrétaire indien aux Affaires étrangères, Vijay Gokhale.

"Dans cette opération, un très grand nombre de terroristes, d'instructeurs, de commandants supérieurs et de groupes de djihadistes formés à l'action fedayine ont été éliminés", a déclaré Vijay Gokhale lors d'une conférence de presse.

Les fedayins est un terme utilisé dans ce contexte pour décrire les islamistes engagés dans des missions suicide.

Reuters


Tags: Inde   Pakistan