Les boîtes noires des avions pourront communiquer en temps réel

  22 Février 2019    Lu: 579
Les boîtes noires des avions pourront communiquer en temps réel

Les sociétés Honeywell et Curtiss-Wright annoncent l'arrivée d'une nouvelle génération de boîtes noires pour les avions de ligne. Baptisées HCR-25, elles pourront transmettre les données en temps réel.

Retrouver les boîtes noires ! À l'issue d'un crash, c'est toujours le premier réflexe des bureaux d'enquêtes de l'aviation. Introduites dans les avions dans les années 1950, les boîtes noires sont en l'occurrence plutôt de couleur rouge ou orange et au nombre de deux. L'une, le cockpit voice recorders (CVR) est réservée aux enregistrements audio dans la cabine de pilotage, ainsi que les éventuels sons d'alarmes ou « bruits ». L'autre, le flight data recorder (FDR) mémorise l'ensemble des paramètres du vol. Le souci, c'est que lorsque l'une de ces boîtes vient à manquer, l'analyse des causes du crash se complique, ou devient impossible. Parfois, ces boîtes noires ne sont jamais retrouvées. D'autres fois, elles émergent longtemps après le crash. Par exemple, dans le cas du vol AF447 d’Air France, le fameux Rio-Paris qui s'est abîmé en mer en 2009, il a fallu deux ans pour les récupérer. Le deuil devient alors très difficile pour les proches des victimes.

Une capacité de 25 heures d’enregistrement

Pour éviter cela, la société Honeywell spécialisée dans la conception de boîtes noires et l'avionneur Curtiss-Wright comptent mettre au point des boîtes noires capables de retransmettre en temps réel les données et communications du vol. Pour les communications, ils souhaitent exploiter les moyens des satellites évoluant en orbite basse. En cas de pépin en plein vol, le constructeur de l'appareil serait immédiatement prévenu d'un dysfonctionnement et pourrait même transmettre des données à la volée à l'appareil en cas d'urgence. Baptisées HCR-25, les boîtes en question seront conformes aux nouvelles normes de l'agence européenne de la sécurité aérienne (EASA) qui seront imposées à partir de 2021. Elles iront au-delà de la durée d'enregistrement de 25 heures préconisée par ce nouveau standard. Si ces boîtes noires communiqueront en temps réel, il faut savoir que certaines données de vol des avions de ligne sont déjà transmises en temps réel par radio ou via les satellites par le système Acars de l'avion. Ce procédé permet d'anticiper une opération de maintenance avant même l'arrivée de l'avion.

Source: Futura Sciences


Tags: