Des chercheurs font une découverte qui permettrait de vaincre définitivement la grippe

  21 Février 2019    Lu: 488
Des chercheurs font une découverte qui permettrait de vaincre définitivement la grippe

Des chercheurs australiens affirment avoir découvert une cellule capable de combattre toutes les formes du virus de la grippe, ce qui pourrait permettre de créer un vaccin universel contre ces agents infectieux. Cette découverte est d’autant plus importante que l'épidémie de grippe a déjà fait 2.800 morts en France depuis le début de l’hiver.

Des chercheurs australiens de l'université de Melbourne ont fait, selon leur propre aveu, une «découverte extraordinaire», laquelle pourrait sauver chaque année des milliers de vies.

Dans une étude publiée par la revue Nature Immunology, ces scientifiques affirment avoir identifié des cellules immunitaires «tueuses» présentes chez la moitié de la population mondiale. Celles-ci seraient efficaces contre tous les types de virus de la grippe. Selon les chercheurs, ces cellules pourraient servir à développer un vaccin universel contre la grippe, qui pourrait être efficace même chez les personnes ne possédant pas ce type de cellules.

Les chercheurs australiens assurent avoir identifié des points communs à tous les types de virus contre lesquels les fameuses «cellules tueuses» pourraient être efficaces.

«C'est une avancée extraordinaire (…) qui pourrait aboutir à un vaccin qu'on n'aurait pas à modifier chaque année», s'est enthousiasmée dans un communiqué l'équipe de chercheurs, issue de l'université de Melbourne ainsi que du Royal Melbourne Hospital.

Deux fois par an, en février pour l'hémisphère Nord et en septembre pour l'hémisphère Sud, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) évalue, grâce à un système de surveillance internationale, quelles seront les souches de la grippe les plus agressives l'hiver suivant. C'est sur cette base que sont ensuite fabriqués les vaccins.

Il y a quatre types de virus grippaux: A, B, C et D (ce dernier touchant essentiellement le bétail). Les épidémies saisonnières sont provoquées par les virus de type A et B, eux-mêmes divisés en de nombreuses autres souches. Les virus grippaux font partie des virus les mieux connus mais restent difficiles à combattre à cause de leur capacité d'adaptation. Pour survivre, ils mutent constamment et parviennent ainsi à déjouer nos défenses immunitaires.

Le pic de l'épidémie de grippe a «probablement été atteint dans toutes les régions de France métropolitaine», a indiqué mercredi l'agence sanitaire Santé publique France. À ce stade, 2.800 décès sont attribuables à la grippe, dont 87% chez les personnes de 75 ans et plus, a de plus estimé l'agence, selon des projections statistiques publiées dans son bulletin hebdomadaire.

Avec Sputnik


Tags: grippe