Bloomberg calcule «l'indice du vice» dans divers pays

  21 Février 2019    Lu: 426
Bloomberg calcule «l

Le classement Bloomberg 2019 Global Vice, publié mercredi, désigne le Luxembourg comme le pays où les drogues sont les plus abordables en fonction des revenus des résidents. Au total, 50 pays ont été soumis à l’étude. La France s’est classée en huitième position et la Belgique en treizième.

Bloomberg a publié, ce mercredi 20 février, la version annuelle de son classement «Global vice» [Vice à l'échelle internationale, ndlr], qui établit une corrélation par pays entre l'abordabilité des drogues et le revenu moyen par habitant.

Avec un revenu hebdomadaire moyen brut légèrement inférieur à 2.000 euros, le «panier du vice» pour sept jours —qui comprend un gramme d'opioïdes, de cocaïne, de cannabis et d'amphétamine- coûterait 173 € au Luxembourg, ce qui constitue 9% du revenu moyen.

À titre de référence, le même panier coûterait au Japon, qui se retrouve au bas de la liste des 50 pays étudiés, environ 650 euros, alors que le revenu moyen s'élève à 680 euros (95,2%) par semaine.

«La jauge du vice est un indicateur purement économique, qui ne dit rien sur la moralité ou la légalité dans le pays concerné», tient à expliquer Bloomberg. Les chiffres sont établis sur les données tirées du Rapport mondial sur les drogues, de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international, ainsi que des recherches menées récemment par Bloomberg.

Les pays limitrophes du Luxembourg figurent également en tête de liste: la France se classe 8ème (17,8%), l'Allemagne 9ème (18%) et la Belgique 13ème (20%). Le Royaume-Uni s'est classé 16e (21,5%), tandis que les États-Unis sont en 48 position (70,4%).

Sputnik


Tags: