Khodjaly: Les chefs religieux de l'Azerbaïdjan font appel aux organisations internationales

  21 Février 2019    Lu: 1161
  Khodjaly:  Les chefs religieux de l

Les chefs religieux de l'Azerbaïdjan ont lancé un appel aux chefs religieux et aux parlements du monde, aux Nations Unies, à l'OSCE, au Conseil de l'Europe, à l'OCI et à la Cour européenne des droits de l'homme à l'occasion du 27e anniversaire du génocide de Khodjaly.

Azvision rapporte que l'appel a été signé par le président du Conseil des Musulmans du Caucase Allahshukur Pashazadeh, l'archevêque du Diocèse de Bakou et de l`Azerbaïdjan Alexandre Ichéine, le chef de la communauté minoritaire des Juifs des montagnes en Azerbaïdjan Milikh Evdayev.

La déclaration dit:

"Exprimant la volonté et les sentiments de millions de personnes de l'Azerbaïdjan, à la veille de la 27ème commémoration du génocide commis à Khodjaly, nous faisons appel à la communauté mondiale, sans distinction de religion, de langue, de race ou d'identité ethnique", indique le communiqué.

C’est un fait historique qu’au cours de la nuit du 25 au 26 février 1992, des milliers de personnes pacifiques sans armes et sans défense de Khodjaly ont été attaquées brutalement et de manière inattendue par des agresseurs arméniens. 613 civils, dont les enfants, les personnes âgées et les femmes enceintes ont été assassinés avec une cruauté exceptionnelle, sans aucune pitié. En conséquence, Khodjaly a été rasé au sol, alors que 150 personnes étaient portées disparues, 1 275 civils capturés et sévèrement torturés, une atrocité impensable a été commise sur les corps de personnes brutalement assassinées.

Malheureusement, bien que plus de 27 ans se soient écoulés depuis l’adoption des résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies appelant au retrait inconditionnel des envahisseurs arméniens des territoires azerbaïdjanais occupés, ils n’ont obéi qu’aujourd’hui, alors que les terroristes arméniens restent impunis pour les crimes qu’ils ont commis. À son tour, une telle impunité provoque la récurrence de nouveaux crimes.

Selon le droit international, le génocide est l’un des crimes les plus graves contre la paix et l’humanité. En réalité, la tragédie de Khodjaly est considérée comme identique aux crimes contre l'humanité, tels que le génocide de l'Holocauste, de Guernica et de Katyń.

Les crimes, tels que la violence, le terrorisme et l’extrémisme dans le monde d’aujourd’hui sont fondés sur des tendances inquiétantes telles que les doubles standards, le racisme, l’antisémitisme, la xénophobie et l’islamophobie de la part de certains États, organisations et dirigeants religieux qui abordent les problèmes. Si de tels massacres, ainsi que la tragédie de Khodjaly commise du fait de cette approche, ne sont pas évalués, cela ouvrira la voie à de nouveaux crimes humains, génocides, extrémismes et séparatismes dans différentes parties du monde. C’est un grand regret que certains États fassent de leur mieux pour reconnaître les fausses allégations de génocide, mais pas de véritables génocides historiques. Nous sommes préoccupés par les tendances qui servent des revendications injustes sur des événements qui ne sont pas basés sur des faits historiques sur la scène internationale. Un tel fanatisme ne peut jamais être accepté!

Nous, dirigeants des différentes confessions religieuses, vivant en Azerbaïdjan, gardons la mémoire de toutes les personnes tuées au Karabakh, partie intégrante de notre patrie, l’Azerbaïdjan, ainsi que dans la ville de Khodjaly, et souhaitons la paix, la prospérité et la fortune à tous les peuples du monde", dit le communiqué.

"Nous appelons une fois de plus les dirigeants religieux du monde, les parlements et les organisations internationales, la Cour européenne des droits de l'homme à mettre fin à l'agression arménienne contre l'Azerbaïdjan, à donner une évaluation politique et juridique des actes criminels, punir les auteurs des crimes et reconnaître le massacre de Khodjaly comme un génocide.

Puisse le Dieu tout puissant nous aider à agir avec justice! AMIN"

Azvision.az


Tags: Khodjaly   Azerbaïdjan