Raids sur un réduit de l'EI en Syrie: 16 civils dont 7 enfants tués

  12 Février 2019    Lu: 824
  Raids sur un réduit de l

Au moins 16 civils, dont sept enfants, ont été tués lundi dans des raids aériens de la coalition internationale emmenée par Washington contre l'ultime réduit du groupe jihadiste Etat islamique (EI) dans l'est de la Syrie, a rapporté une ONG.

Les raids ont touché les abords du village de Baghouz, d'où un groupe de civils tentait de "fuir en direction de la frontière avec l'Irak", a dit l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

"Il s'agit principalement de proches de jihadistes", a souligné le directeur de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane. Au moins 16 civils dont huit femmes et sept enfants ont péri dans les frappes, a-t-il précisé.

La coalition intervient en soutien aux Forces démocratiques syriennes (FDS) qui ont lancé samedi un assaut "final" contre la dernière poche de l'EI dans la province orientale de Deir Ezzor, frontalière de l'Irak.

La frontière irakienne est bouclée, avec un déploiement militaire accru, notamment des troupes françaises engagées avec la coalition internationale.

Entre 500 et 600 jihadistes sont confinés dans leur ultime réduit de l'est syrien, selon des estimations des FDS.

"Les violents combats se poursuivent pour faire pression sur l'EI et l'obliger à se rendre", a ajouté M. Abdel Rahmane.

Des dizaines de milliers de personnes, principalement des familles de jihadistes, ont fui les combats ces deux derniers mois vers des secteurs aux mains des FDS.

Celles-ci procèdent à des fouilles et des interrogatoires poussés pour identifier les potentiels jihadistes qui tentent de se mêler aux civils en fuite.

AFP


Tags: Syrie   attaque