Khashoggi: L'ONU attend d'entrer au consulat saoudien à Istanbul

  29 Janvier 2019    Lu: 412
    Khashoggi:   L

La mission d'enquête des Nations unies sur le meurtre de Jamal Khashoggi n'a toujours pas obtenu de l'Arabie saoudite l'autorisation d'entrer dans le consulat saoudien à Istanbul ni de rencontrer des officiels saoudiens, a déclaré mardi Agnès Callamard, qui dirige les investigations.

Cette experte française, rapporteure spéciale des Nations unies sur les exécutions sommaires ou arbitraires, a entamé une visite d'une semaine en Turquie, où elle a rencontré lundi le ministre des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu. Elle est accompagnée d'une équipe de spécialistes de médecine légale.

Elle a demandé l'accès aux locaux du consulat où Jamal Khashoggi, journaliste saoudien critique envers la politique du prince héritier Mohamed ben Salman, a été tué le 2 octobre dernier, et l'autorisation de rencontrer des responsables saoudiens en Turquie et en Arabie.

"Pour être honnête, nous leur avons adressé cette requête assez tardivement, nous devons donc leur laisser un peu plus de temps pour traiter cette requête", a expliqué Agnès Callamard à des journalistes après s'être rendue dans le quartier où se trouve le consulat, pour "se faire une idée".

"Nous demandons respectueusement aux autorités saoudiennes de nous autoriser l'accès à un moment ou à un autre au cours de notre séjour", a ajouté la chef de mission.

La CIA est convaincue que "MbS" a ordonné l'assassinat de Khashoggi. Ryad, qui reconnaît la mort de Khashoggi aux mains d'agents saoudiens à l'intérieur du consulat, dément toute implication du prince.

Agnès Callamard doit s'entretenir ce mardi avec le procureur en chef d'Istanbul, chargé de l'enquête côté turc.

Elle juge possible de publier son rapport à la fin mai.

Reuters


Tags: Khashoggi   ONU   Arabie   Istanbul