La Jordanie s'oppose à l'ouverture d'un aéroport israélien près de sa frontière

  22 Janvier 2019    Lu: 586
La Jordanie s

La Jordanie a condamné lundi l'ouverture en Israël d'un nouvel aéroport international près de sa frontière, à proximité de la mer Rouge, affirmant que son espace aérien allait être menacé.

L'aéroport Ramon est situé dans le sud d'Israël à une dizaine de km du King Hussein International Airport, situé lui-même à quelques km d'Aqaba, ville portuaire jordanienne. "La Jordanie rejette l'implantation de l'aéroport israélien à son emplacement actuel", a affirmé le directeur de la Commission de réglementation de l'aviation civile jordanienne, Haitham Misto, ont rapporté des médias étatiques.

Inauguré lundi par le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, l'aéroport Ramon viole "les normes internationales concernant le respect de la souveraineté de l'espace aérien et du territoire d'autres pays", d'après M. Misto. La Jordanie s'était opposée une première fois au projet d'aéroport lorsque de sa construction avait débuté en 2013.

Une ministre avait expliqué en 2014 que la distance "très courte" entre l'aéroport Ramon et le King Hussein International Airport "affecterait les décollages et atterrissages ainsi que les mesures de sécurité". La Jordanie a fait part à l'Organisation de l'aviation civile internationale de sa "forte opposition" à cet aéroport, a rapporté M. Misto. La commission qu'il dirige a par ailleurs informé l'Autorité de l'aviation civile israélienne que "la décision d'exploiter l'aéroport ne devrait pas être prise unilatéralement", a-t-il dit. Amman se réserve le droit d'étudier "toutes les options afin d'assurer la défense des intérêts du royaume et sa protection", a mis en garde M. Misto. La Jordanie est le seul pays arabe, avec l'Egypte, à avoir conclu la paix avec Israël, en 1994.

Le Figaro


Tags: Jordanie   Israël   aéroport