Libye : un photographe-caméraman tué

  20 Janvier 2019    Lu: 708
Libye : un photographe-caméraman tué

Un photographe libyen qui collaborait avec l'agence de presse américaine Associated Press (AP) a été tué aujourd'hui au sud de la capitale libyenne où il couvrait des affrontements entre milices rivales, selon une source médicale et sa famille proche.

Mohamad Ben Khalifa a été tué quand un groupe armé tripolitain qu'il accompagnait a subi une attaque d'obus, ont également précisé des sources de sécurité. Photographe et caméraman travaillant pour AP depuis 2014, Mohamad Ben Khalifa, 35 ans, était marié et père d'un bébé de six mois.

Les affrontements au sud de la capitale libyenne opposent depuis mercredi des milices tripolitaines et un groupe armé venu de Tarhouna (ouest), appelé la "7e brigade". Les combats qui ont perdu en intensité les deux derniers jours, ont fait au moins 13 morts et 52 blessés, selon un dernier bilan du ministère de la Santé arrêté vendredi soir.

Eclatement d'un accord de cessez-le-feu

Les nouvelles violences ont fait voler en éclats un accord de cessez-le-feu conclu en septembre sous l'égide de l'ONU, après des affrontements qui avaient fait au moins 117 morts et plus de 400 blessés entre fin août et début septembre.

Les milices rivales s'adonnent à une lutte d'influence pour dominer la capitale et contrôler les institutions et les richesses du pays, plongé dans le chaos depuis la chute de régime de Mouammar Kadhafi en 2011.

La Libye est par ailleurs divisée avec la présence dans l'Est d'un cabinet parallèle appuyé par l'Armée nationale libyenne (ANL) autoproclamée par le maréchal Khalifa Haftar tandis qu'est installé à Tripoli le Gouvernement d'union nationale (GNA) reconnu par la communauté internationale.

AFP


Tags: Libye