Manifestation dispersée au Nicaragua

  18 Janvier 2019    Lu: 997
Manifestation dispersée au Nicaragua

La police nicaraguayenne a rapidement dispersé jeudi un groupe de jeunes au visage masqué qui protestaient à Managua contre le pouvoir du président Daniel Ortega, en défiant l'interdiction de manifester.

Une dizaine de jeunes brandissant le drapeau du Nicaragua se sont soudainement déployés sur la Carretera Norte, une avenue très fréquentée de Managua, près de la direction de la police de la capitale.

"Liberté pour les prisonniers", "Ils ne nous feront pas taire", "Vive le Nicaragua libre", ont-ils scandé, tandis que des automobilistes klaxonnaient ou allumaient leurs phares en signe de soutien, a constaté une équipe de l'AFP qui passait à cet endroit.

Quelques minutes après, des véhicules de patrouille remplis de policiers armés ont encerclé la zone et les manifestants se sont aussitôt enfuis pour éviter d'être arrêtés.

En septembre, la police a déclaré les rassemblements de l'opposition illégaux, après plusieurs mois de manifestations pour réclamer la démission du président Ortega et de son épouse, la vice-présidente Rosario Murillo.

La police a aussi refusé l'autorisation de défiler aux organisations de défense des droits de l'Homme en les accusant d'être impliquées dans un projet de coup d'État contre le gouvernement.

Depuis, des secteurs de la société hostiles au président continuent à utiliser divers modes de protestation comme de lâcher des ballons bleus et blancs, couleurs du drapeau nicaraguayen, se rassembler dans des églises ou des supermarchés, faire des barrages ou brûler des pneus dans des rues, mais sans affronter la police.


Tags: Nicaragua