Ivanka Trump ne sera pas candidate à la tête de la Banque mondiale

  15 Janvier 2019    Lu: 1028
Ivanka Trump ne sera pas candidate à la tête de la Banque mondiale

Ivanka Trump, fille et conseillère du président américain, va aider les Etats-Unis à sélectionner leur candidat à la présidence de la Banque mondiale, dit un responsable de la Maison blanche.

Ce dernier dément les informations du Financial Times selon lesquelles le nom d'Ivanka Trump circulait comme candidate possible à la tête de l'institution.

Le secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin, et le chef le secrétaire général de la Maison blanche, Mick Mulvaney, "ont demandé à Ivanka Trump d'aider dans le processus de nomination des Etats-Unis étant donné qu'elle a travaillé étroitement avec la direction de la Banque mondiale ces deux dernières années", dit ce responsable, sous le sceau de l'anonymat.

La fille de Donald Trump a travaillé avec l'institution à la mise en place d'un fonds d'aide de 1,6 milliard de dollars pour aider les femmes des pays en voie de développement à créer des entreprises.

Les Etats-Unis désignent traditionnellement le président de la Banque mondiale.

Jim Yong Kim, 59 ans, a présenté sa démission la semaine, à trois ans de la fin de son mandat à la tête de l'institution, pour rejoindre le fonds de capital investissement Global Infrastructure Partners.

Les candidatures à la présidence de la Banque mondiale pourront être déposées à partir du 7 février, a indiqué l'institution, précisant que le nouveau dirigeant devra s'engager à mettre en place les objectifs de développement et les réformes prévus pour 2030 avec le plan d'investissement de 2018.

Reuters


Tags: IvankaTrump   Banquemondiale