HCDH: Le procès saoudien du meurtre de Khashoggi est insuffisant

  04 Janvier 2019    Lu: 356
HCDH: Le procès saoudien du meurtre de Khashoggi est insuffisant

Le procès entamé en Arabie Saoudite concernant l'assassinat du journaliste Jamal Khashoggi est "insuffisant", a déclaré vendredi le Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme.

C’est ce qu’a déclaré à la presse la porte-parole du Haut-Commissariat, Ravina Shamdasani, à Genève, selon EuroNews.

"Il n'est pas possible de garantir l'équité du procès entamé en Arabie saoudite concernant l'assassinat du journaliste Jamal Khashoggi, et il est en tout cas" insuffisant ", a-t-elle ajouté.

Interrogée sur les informations selon lesquelles le parquet saoudien aurait requis la peine de mort contre cinq suspects, Shamdasani a appelé à une "enquête indépendante avec une participation internationale".

"Le Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme est toujours opposé à la peine de mort", a-t-elle affirmé.

Le procès des individus inculpés pour le meurtre du journaliste Jamal Khashoggi s’est ouvert hier jeudi à Riyad, la capitale saoudienne.

Le procureur général saoudien a requis la peine de mort contre cinq des onze accusés, pour leur implication dans le meurtre.

Le meurtre du journaliste saoudien Khashoggi au consulat de son pays à Istanbul, début d'octobre dernier, a provoqué un tollé international et des appels persistants à dévoiler le lieu de son corps et ceux qui ont commandité son assassinat.

Après 18 jours de déni, Riyad a reconnu, le 20 octobre dernier, que Khashoggi a été tué au consulat, soutenant cependant que la famille royale saoudienne n'avait pas connaissance d'un complot visant à l'assassiner. 

AA


Tags: Khashoggi