Erdogan: "Le régime syrien mène une opération psychologique au sujet de Manbij"

  28 Décembre 2018    Lu: 480
  Erdogan: "Le régime syrien mène une opération psychologique au sujet de Manbij"

Le Président de la République de Turquie, Recep Tayyip Erdogan, s’est dit perplexe quant aux informations faisant état de l’entrée des troupes du régime syrien à Manbij, estimant que celui-ci mène "une opération psychologique".

Le Chef de l’Etat-turc a répondu, vendredi, aux questions des journalistes lors d’un déplacement à Istanbul.

Il a été interrogé sur les derniers développements à Manbij en Syrie, où l’organisation terroriste YPG/PKK aurait remis le contrôle de la ville aux forces du régime de Bachar al-Assad.

"Nous savons que la Syrie (le régime) mène une entreprise psychologique", a estimé le Président turc, se refusant à confirmer la prise de Manbij par le régime.

Le Chef de l’Etat a rappelé la position de la Turquie au sujet de la Syrie.

"Nous sommes opposés à la division de la Syrie. Notre objectif là-bas est de faire fuir les groupes terroristes. S'ils partent, alors, nous n'aurons rien à faire", a-t-il expliqué.

Il a ajouté que l’opération turque annoncée à l’Est de l’Euphrate a pour objectif de déloger les organisations terroristes PYD/PKK et Daech, sous-entendant que si ces groupes étaient vaincus et que les territoires qu’ils occupent étaient libérés, une telle opération ne serait probablement plus nécessaire.

"Notre seul objectif est que le YPG tire une leçon de tout cela", a-t-il déclaré, ajoutant dans le cas contraire : "Notre détermination est totale".

Face à ces nouveaux développements et la nouvelle donne après l’annonce du retrait américain de Syrie, la Turquie veut discuter avec la Russie au sujet de la poursuite des coopérations dans la région.

Erdogan a rappelé qu’une délégation turque se rendra samedi à Moscou dans cet effet.

"Nos ministres (Affaires étrangères et Défense) et le chef de nos services de renseignements se rendront demain matin à Moscou. Ils discuteront là-bas de tous ces développements (en Syrie et à Manbij)", a-t-il dit.

Et de poursuivre : "Ensuite, je discuterais avec M. Poutine au téléphone et pourrais aussi le rencontrer à Sotchi. Nous devons traiter très sérieusement de ces sujets."

Le Président turc a également été interrogé sur la décision de la Cour Suprême du Pakistan au sujet de FETO, auteur de la tentative de coup d’état repoussée du 15 juillet 2016 en Turquie.

"Le Pakistan a affirmé que FETO est un groupe terroriste. Il faut maintenant que leurs écoles soient remises à notre fondation (Maarif). Dans ce sens, des développements positifs sont en cours en Azerbaïdjan. Nous annoncerons, ce soir ou demain, des bonnes nouvelles venant de Bakou", a-t-il conclu.

AA


Tags: Turquie   Erdogan   Manbij