Le secrétaire général d’Interpol met en garde contre une deuxième vague terroriste

  20 Décembre 2018    Lu: 685
Le secrétaire général d’Interpol met en garde contre une deuxième vague terroriste

Différents pays pourraient connaître une deuxième vague terroriste ou un « Daesh 2.0 », a mis en garde le secrétaire général d’Interpol, l’Allemand Jürgen Stock, mercredi à Paris. De nombreux combattants de l’organisation terroriste Etat islamique ont été condamnés à des peines relativement courtes, car ils n’ont pas pu être rattachés à des attaques concrètes.

« Cette génération de djihadistes va être libérée dans les prochaines années », a déclaré M. Stock. Nombre d’entre eux parviendront à s’intégrer dans la société. Mais les prisons offrent souvent un terreau fertile aux idées radicales – comme cela a encore été démontré lors de l’attaque de Strasbourg, a affirmé l’expert.

Si l’EI est vaincu géographiquement, ces personnes pourraient tenter de rejoindre des régions comme l’Asie du Sud-Est ou l’Afrique, a-t-il prédit. D’autres pourraient également rester en Europe pour y mener des attaques terroristes.


Tags: Interpol   terroriste