Brésil : mandat d'arrêt contre un médium accusé d'agressions sexuelles

  15 Décembre 2018    Lu: 341
Brésil : mandat d

Près de 500 femmes accusent un médium connu sous le pseudonyme de Jean de Dieu d'agressions sexuelles qui auraient eu lieu lors de séances de « guérison spirituelle ». La justice brésilienne a signé un mandat d'arrêt à son encontre vendredi.

La justice brésilienne a lancé vendredi un mandat d'arrêt contre le médium Joao de Deus (Jean de Dieu), accusé par près de 500 femmes d'agressions sexuelles. 

« Le mandat d'arrêt a été signé », a indiqué à l'AFP un porte-parole du secrétariat à la Sécurité de l'État de Goias, précisant que le médium n'avait pas encore été arrêté. 

Joao Teixeira de Faria, 76 ans, plus connu sous le pseudonyme de Jean de Dieu, est célèbre dans le monde entier pour ses supposées « guérisons spirituelles » qu'il délivre dans la petite ville d'Abadiânia, située dans l'État de Goias, non loin de la capitale Brasilia. 

L'un de ses avocats, Alberto Toron, a déclaré dans un communiqué qu'il allait déposer un recours contre le mandat d'arrêt, une décision qu'il a qualifié d'« illégale et injuste ». Il n'a toutefois pas exclu que le médium se présente spontanément à la police. 

Oprah Winfrey et les présidents brésiliens
Le scandale a éclaté après la diffusion la semaine dernière d'une enquête diffusée sur TV Globo, la plus grande chaîne de télévision du pays, avec des témoignages de femmes relatant notamment avoir été contraintes de le masturber ou de pratiquer des fellations au médium lors de séances de « guérison spirituelle ». 

Depuis, des centaines de femmes ont dit avoir été victimes d'agressions sexuelles. Le parquet de l'État de Goias a reçu 330 plaintes. 

Mercredi, lors d'une brève apparition publique, Jean de Dieu a clamé son innocence. « Je ne suis pas coupable », a-t-il déclaré devant des centaines de fidèles habillés de blanc. 

La réputation du médium a largement dépassé les frontières du Brésil. En 2012, il avait reçu à Abadiânia la visite de la vedette de la télévision américaine Oprah Winfrey. Et les trois derniers présidents brésiliens ont eu recours à ses services. 


Tags: Brésil