L'ancien ministre du Pétrole du Venezuela meurt incarcéré

  13 Décembre 2018    Lu: 408
L

Un ancien ministre du Pétrole du Venezuela incarcéré pour une affaire de corruption est mort mercredi, a indiqué le parquet.

"Nelson Martinez souffrait d'une maladie grave dont l'évolution a empiré son état de santé et a entraîné sa mort", a expliqué le ministère public dans un communiqué. L'homme politique était atteint de problèmes cardiaques.

"Jusqu'au dernier moment (...) il a reçu le traitement médical et l'attention nécessaires dans un centre de santé où il restait incarcéré", a-t-il ajouté, niant qu'il était mort derrière les barreaux.

Cette mort avait initialement été annoncée par un proche, Rafael Ramirez, l'ancien président de la compagnie pétrolière publique PDVSA puis ministre des Affaires étrangères, en des termes accusateurs pour le président Nicolas Maduro.

"Nelson Martinez vient de mourir (...) séquestré et maltraité une année durant sur ordre de Maduro, qui connaissait sa maladie chronique. On l'a humilié et on lui a refusé le droit de se défendre et de vivre", avait écrit sur Twitter ce proche du prédécesseur de M. Maduro, Hugo Chavez.

M. Martinez avait été arrêté en novembre 2017, quatre ans après son limogeage par M. Maduro, en même temps qu'un autre ancien ministre du Pétrole, Eulogio Del Pino.

Les deux étaient accusés par le parquet d'avoir pris part à une entreprise de corruption à grande échelle dans ce secteur, le plus important de l'économie vénézuélienne.

La mort de M. Martinez s'ajoute à celles d'autres détenus célèbres qui ont fait scandale.

En août, un homme politique d'opposition, Fernando Alban, était mort en chutant du 10e étage du siège des services de renseignement (SEBIN), qui l'avaient arrêté dans l'enquête sur un attentat manqué contre M. Maduro.

Un autre membre de l'opposition était mort dans ces mêmes locaux en septembre 2017, d'un accident vasculaire cérébral.

De même, un autre opposant célèbre, Rodolfo Gonzalez, s'était suicidé dans sa cellule en mars 2015, près d'un an après avoir été mis en détention pour sa participation à des manifestations antigouvernementales.

AFP


Tags: Pétrole