Un ancien chef du service administratif du cabinet du Premier ministre arménien accuse le parti de Pashinian de dictature

  16 Novembre 2018    Lu: 587
Un ancien chef du service administratif du cabinet du Premier ministre arménien accuse le parti de Pashinian de dictature

Gevorg Achemyan, ancien chef du service administratif du cabinet du Premier ministre d’Arménie a exhorté la société à devenir sobre et à donner une gifle politique aux autorités.

Achemyan, a annoncé son retrait du parti de «Contrat civil» de Nikol Pashinian, accusant son leadership d’une dictature totale à l’égard des membres ordinaires du parti.

Dans une vidéo diffusée en direct sur Facebook la nuit précédente, Achemyan a expliqué ses actions.

L’ancien fonctionnaire a déclaré qu’il y a environ deux semaines, Suren Papikyan, ministre de l’Administration Territoriale et du Développement d’Arménie, qui dirige également le siège du parti du Contrat civil, a informé les membres du parti de l’établissement d’une liste de participation aux élections législatives anticipées, leur demandant d’indiquer leur circonscription préférée.

Après avoir confirmé sa participation au vote de classement et choisi le district de Malatia-Sebastia, Achemyan a loué des locaux dans cette zone, où il a discuté de la campagne électorale à venir avec ses collègues.

Achemyan a été informé qu'il figurait sur la liste du parti. Cependant, quelques jours plus tard, il s’est avéré que les dirigeants du parti avaient rejeté sa candidature. Par la suite, Achemyan a décidé de quitter «Contrat civil» car il n’avait reçu aucune réponse des dirigeants du parti sur la cause de cette décision.

«Je déclare qu’un recul des processus démocratiques s’est produit au sein du parti…. La dictature totale règne dans le parti - ce qui se fait descend d'en haut » souligne Achemyan.

Il a accusé les dirigeants du parti de l'absence de volonté politique dans la question de l'instauration de la démocratie, à la suite de laquelle il a dû quitter le parti Contrat civil et poursuivre ses activités politiques dans une autre direction.

Achemyan a également évoqué des rumeurs exagérées selon lesquelles la décision de ne pas lui permettre de se rendre aux élections est dictée par le désir de contribuer à l'élection de personnes spécifiques dans cette circonscription.

Selon lui, dans l'élite du parti, il a été décidé de nommer quatre membres du parti Contrat civil aux élections dans le district de Malatia-Sebastia: Ararat Mirzoyan (Premier Vice-Premier Ministre par intérim), Araik Harutyunyan (Ministre par intérim de l'éducation), Hrach Hakobian (beau-frère de Pashinyan) et Eric Grigoryan (Ministre par intérim de la Protection de la nature).

Achemyan a déclaré qu'il ne soutiendrait certainement pas le parti Contrat civil lors des élections (le parti se présente aux élections dans le bloc Mon pas) et a exhorté à ne pas voter pour cette force politique.

«J'exhorte la société à se réveiller et à donner une gifle politique aux autorités actuelles. La société doit montrer qu'elle n'est pas dans l'euphorie, mais qu'elle voit des processus (négatifs) que nous pouvons et devons réparer », a déclaré Achemyan.

Azvision.az

 


Tags: Pashinian   dictature