Roumanie: démission d'un ministre clé avant la présidence semestrielle de l'UE, selon des médias

  10 Novembre 2018    Lu: 203
Roumanie: démission d

Le ministre roumain aux Affaires européennes Victor Negrescu a démissionné, moins de deux mois avant que Bucarest n'assume pour la première fois la présidence tournante de l'UE, ont affirmé samedi les médias.

"D'après ce que j'ai compris, cette démission a bien eu lieu", a déclaré la ministre chargée des Fonds européens, Rovana Plumb, citée par l'agence News.ro.

Contacté par les médias, M. Negrescu, 33 ans, s'est borné à dire qu'il préciserait sa position dans le cadre de son Parti social-démocrate et du gouvernement, sans confirmer avoir démissionné.

Selon le site d'informations HotNews.ro, le ministre aurait décidé de jeter l'éponge après s'être vu reprocher par des responsables sociaux-démocrates son "échec à amadouer" Bruxelles, très critique envers une réforme controversée de la justice.

Le Parlement européen doit adopter mardi une résolution dénonçant plusieurs lois adoptées ces dernières semaines par la majorité de gauche, qui menacent l'indépendance des magistrats et la lutte contre la corruption, selon ses détracteurs.

La Commission européenne avait une nouvelle fois appelé Bucarest à respecter l'Etat de droit avant sa présidence semestrielle de l'UE à partir du 1er janvier, lors d'un débat à Strasbourg le mois dernier.

"Le gouvernement a franchi plusieurs lignes rouges sur les valeurs et il doit changer de cap", avait notamment lancé l'Allemand Manfred Weber, chef du groupe du Parti Populaire Européen (PPE, droite), lors de ce débat.

Bruxelles doit par ailleurs publier mardi un rapport sur la réforme de la justice, dans le cadre d'un mécanisme de vérification mis en place lors de l'entrée de la Roumanie, en 2007.

Selon les médias, ce rapport aussi s'annonce très critique.

Source: rtfb.be


Tags: Roumanie   ministre   démission