Iran: deux hommes condamnés à mort pour trafic de devises

  22 Octobre 2018    Lu: 824
Iran: deux hommes condamnés à mort pour trafic de devises

La justice iranienne a condamné à mort dimanche deux hommes reconnus coupables de trafic de devises, dont l'un a été surnommé par la presse "le prince des pièces d'or", selon l'agence de presse Mizan, organe de l'Autorité judiciaire.

"Deux des personnes reconnues coupables lors d'audiences préliminaires de propager la corruption sur Terre ont eu leur cas examiné par la Cour suprême et ont été condamnées à mort aujourd'hui", a déclaré Gholamhossein Mohseni Ejeï, porte-parole de l'autorité judiciaire cité par Mizan.

"Corruption sur Terre" est le chef d'accusation le plus grave en Iran, passible de la peine de mort.

Les deux condamnés sont Vahid Mazloumine, un courtier surnommé "le prince des pièces d'or" par les médias iraniens, et Mohammad-Esmaïl Ghassemi, sur lequel aucune information n'avait filtré.

Ils avaient d'abord été accusés de "perturber l'économie" iranienne en créant un réseau illégal d'échange de devises et d'or, selon Mizan.

Lors des audiences préliminaires de ce procès ayant débuté le 8 septembre, un troisième homme, Hamid Bagheri-Dermani, avait été accusé de corruption et condamné à mort. Il a fait appel auprès de la Cour suprême, qui n'a pas encore rendu de jugement le concernant.

La confirmation dimanche de la condamnation à mort de deux des accusés est un "avertissement pour les opportunistes" qui cherchent à perturber l'économie alors que l'Iran fait face "aux pressions de l'ennemi", a déclaré M. Ejeï.

L'Iran a renforcé sa lutte contre la corruption depuis le retrait des Etats-Unis de l'accord sur le nucléaire iranien en 2015 et le rétablissement de sanctions américaines à l'encontre de Téhéran.


Tags: Iran