RDC : Libération des cinq journalistes arrêtés vendredi

  20 Octobre 2018    Lu: 673
RDC : Libération des cinq journalistes arrêtés vendredi

Les cinq journalistes d'un tri-hebdomadaire paraissant à Kinshasa, en République démocratique du Congo (RDC, ont été relâchés vendredi soir par la police après une demi - journée de détention, a annoncé la direction de ce média.

Les cinq journalistes "ont été gardés à la direction des renseignements généraux de la Police où ils ont été entendus concernant un article d'investigation consacrés aux détournements des rations alimentaires au sein de la police", a déclaré, samedi à Anadolu, Achille Kadima, directeur de la publication du tri-hebdomadaire AfricaNews.

Les cinq journalistes devraient toutefois revenir, lundi, à la direction des renseignements avec le directeur de la publication, afin d'être entendus encore une fois, a précisé la même source.

Annonçant l'arrestation vendredi matin des cinq journalistes, Kadima avait indiqué que les policiers n'avaient présenté "aucun document".

Ces arrestations surviennent quelques jours après la parution du dernier numéro du tri-hebdomadaire qui consacre un dossier sur "le détournement des rations des élèves policiers" et évoque la convocation par le parquet militaire du général Célestin Kanyama , l'actuel directeur général des écoles de formation de police.

Kanyama est, par ailleurs, visé par des sanctions des États-Unis pour son "rôle dans une opération de police contre des délinquants entre fin 2013 et début 2014 ayant fait une cinquantaine de morts et une trentaine d’enlèvements", selon des ONG.

Les autorités congolaises n'ont encore fait aucune déclaration ni sur l'arrestation de ces journalistes ni sur leur libération.

Ces arrestations ont été dénoncées par l'ONG Reporters sans frontières (RSF).

"Il est invraisemblable et consternant que des services de la police procèdent à l’arrestation de journalistes qui ont révélé l’ouverture d’une enquête policière pour des détournements présumés", a déploré dans un communiqué publié vendredi, Arnaud Froger, responsable du bureau Afrique de RSF. 

La RDC occupe la 154ème place sur un total de 180 pays en matière de liberté de la presse, selon un classement établi par RSF en 2018. 

AA


Tags: RDC   journalistes