Shanghai : 97% des employés de bureau ont des problèmes de santé

  20 Octobre 2018    Lu: 641
Shanghai : 97% des employés de bureau ont des problèmes de santé

Selon un rapport publié le 10 octobre, si les cols blancs de Shanghai accordent plus d'attention à leur santé, ils n'ont cependant toujours pas réussi à la gérer efficacement.

Le rapport, publié conjointement par le Shanghai Foreign Service (Group) Co et le magazine Popular Medicine, s'est basé sur les dossiers médicaux de 350 000 employés de bureau de la ville et de plus de 1 250 entretiens.

Et les chiffres sont édifiants : ainsi, bien que le rapport indique une légère augmentation du nombre de personnes interrogées sensibles à la gestion et au comportement en matière de santé par rapport à l'année précédente, plus de 97% des cols blancs ont eu des problèmes de santé lors des examens de suivi l'année dernière, contre 94% en 2013.

L'excès de poids, la stéatose hépatique (la « maladie du foie gras ») et les hémorroïdes externes ont été les trois principaux problèmes de santé, tandis que les anomalies de la thyroïde ont affiché le taux de croissance le plus élevé.

L'excès de poids, le problème le plus courant, a été constaté chez environ 36,9% des employés. Il s'agit également de la deuxième préoccupation la plus forte, enregistrant une hausse de près de 15 points de pourcentage par rapport à 2013. Le problème a été plus fréquemment observé chez les employés de sexe masculin (55,1%) que chez les femmes (21,6%).

La stéatose hépatique, qui a été constatée chez 33,7% des employés, a enregistré une répartition similaire entre hommes et femmes. Mais les hémorroïdes externes étaient plus fréquentes chez les femmes que chez leurs homologues masculins.

Par ailleurs, des anomalies de la thyroïde, comme des nodules, ont été constatées chez 28,3% des employés en 2017, soit une augmentation de 18,7 points de pourcentage par rapport à 2013.

Les cinq principaux risques pour les employés masculins sont l'excès de poids, la stéatose hépatique, des taux élevés de graisses et d'acide urique dans le sang et une viscosité sanguine élevée. Les risques les plus élevés pour les employées étaient les lésions mammaires, les hémorroïdes externes, l'inflammation du bassin, le surpoids et le foie gras. Dans le même temps, des lésions mammaires ont été constatées chez 71% des femmes.

Par ailleurs, la gestion du poids s'est avérée être la principale préoccupation en matière de santé des hommes comme des femmes ; ainsi, près de trois employées sur quatre et un employé sur trois ont déclaré se soucier le plus de leur poids.

Mais, a souligné le rapport, cette augmentation des problèmes de santé indique aussi qu'ils manquent de pratiques scientifiques en matière de gestion de la santé. Gu Jingwen, directeur du Centre médical international de l'hôpital de Huashan, affilié à l'Université de Fudan, estime ainsi que les problèmes de santé rencontrés par les cols blancs étaient principalement causés par un régime alimentaire riche et un manque d'exercice physique.

De fait, la moitié des employés ont déclaré ne pas pratiquer d'exercice physique régulièrement, plus de 40% ont indiqué qu'ils veillaient souvent tard, 38,9% consomment des boissons sucrées et 30% ont mangent de la malbouffe.

En réponse, le docteur Gu a suggéré aux cols blancs « de manger régulièrement, de faire de l'exercice au moins trois fois par semaine et d'essayer de dormir avant minuit » pour améliorer leur santé.

Source: peopledaily.com.cn


Tags: Shanghai   santé