Malaisie: le chef de l'opposition arrêté et accusé de corruption

  18 Octobre 2018    Lu: 464
Malaisie: le chef de l

Le chef de l'opposition en Malaisie a été arrêté aujourd'hui sur des soupçons de corruption et blanchiment, un nouveau coup pour son parti, l'UMNO (Organisation nationale des Malais Unis), chassé en mai par les électeurs après six décennies au pouvoir.

Ahmad Zahid Hamidi, un ancien vice-premier ministre et allié de l'ancien premier ministre Najib Razak lui-même inculpé pour corruption et blanchiment, sera interrogé par les autorités anti-corruption avant de se voir préciser demain les charges retenues contre lui.

Selon les médias locaux, il est accusé d'avoir détourné 800.000 ringgit (190.000 dollars) en 2014 et 2015 au détriment d'une fondation qu'il préside. 

Il dirige depuis la défaite électorale de mai l'UMNO, pivot de la coalition de partis qui a dirigé la Malaisie depuis l'indépendance en 1957 jusqu'aux législatives. L'UMNO s'est retrouvée après sa défaite sur la sellette, abandonnée de ses anciens partenaires et symbolisant désormais la corruption de l'élite dirigeante.

AFP


Tags: Malaisie   corruption