Les sanctions américaines violent le droit humanitaire, dit Téhéran

  18 Octobre 2018    Lu: 347
Les sanctions américaines violent le droit humanitaire, dit Téhéran

Les dernières sanctions américaines contre l'Iran témoignent d'un mépris du droit humanitaire, a estimé mercredi le ministre des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif.

Le Trésor américain a sanctionné mardi deux banques iraniennes et plusieurs entreprises liées au Bassidj, une milice iranienne.

"Les dernières sanctions américaines violent deux ordonnances de la CIJ (Cour internationale de justice, ndlr): ne pas entraver les échanges humanitaires et ne pas aggraver le différend. Absence totale de respect de la loi et des droits d'un peuple entier. L'hostilité illégale du régime américain à l'égard des Iraniens exacerbée par l'addiction aux sanctions", écrit le chef de la diplomatie iranienne sur Twitter.

L'une des banques sanctionnée, précise-t-il, joue un rôle essentiel dans les importations de produits alimentaires et de médicaments.

Donald Trump a dénoncé en mai l'accord international de 2015 sur le programme nucléaire iranien et a ouvert la voie au rétablissement des sanctions levées après sa conclusion.

Une première série est entrée en vigueur en août. D'autres suivront le 4 novembre et viseront le secteur pétrolier.


Tags: Etats-Unis   Iran