Uber envisagerait de se séparer de sa division véhicules autonomes

  17 Octobre 2018    Lu: 309
Uber envisagerait de se séparer de sa division véhicules autonomes

Uber Technologies envisage de céder une participation minoritaire dans sa division de véhicules autonomes, le géant américain des services de VTC cherchant à réduire ses coûts avant son introduction en Bourse (IPO), rapporte mercredi le Financial Times.

Le groupe a reçu des marques d'intérêt d'investisseurs potentiels et pourrait se scinder de sa division Advanced Technologies Group, qui serait cotée séparément, ajoute le quotidien britannique, citant des sources proches du dossier.

Uber conservera toutefois le contrôle opérationnel et la majorité du capital de la division, tandis que les coûts de développement et de commercialisation seront partagés avec des partenaires extérieurs, précise le FT.

Dara Khosrowshahi, le directeur général d'Uber, a dit à Reuters le mois dernier qu'il n'y avait pour le moment aucun projet en vue d'une cession de cette division qui planche sur les technologies destinées aux véhicules sans chauffeur.

La division Advanced Technologies Group fera "absolument" partie d'Uber à l'issue de l'introduction en Bourse, mais elle s'associera à d'autres sociétés qui travaillent sur les technologies de voitures autonomes, avait-il déclaré.

Le Wall Street Journal a rapporté mardi qu'Uber pourrait être valorisé 120 milliards de dollars (103,4 milliards d'euros) lors de son introduction en Bourse prévue l'an prochain selon des propositions soumises par des banques américaines. 

Avec Le Figaro


Tags: Uber