George Kent: les États-Unis développent leurs relations bilatérales avec l'Azerbaïdjan

  10 Octobre 2018    Lu: 555
George Kent: les États-Unis développent leurs relations bilatérales avec l

Le ministre des Affaires étrangères Elmar Mammadyarov a reçu ce mercredi M. George Kent, nouveau sous-secrétaire d’Etat adjoint américain pour l’Europe et l’Eurasie, rapporte Azvision.az citant le service de presse du ministère des Affaires étrangères d'Azerbaïdjan.

George Kent a indiqué avec satisfaction qu'il avait été reçu par le Président de la République d'Azerbaïdjan, M. Ilham Aliyev.

Au cours de la réunion, les parties ont exprimé leur satisfaction pour le développement réussi des programmes de coopération bilatérale dans les domaines politique, économique, de l'énergie, des transports et d’autres, et ont souligné qu'il importait d'intensifier les efforts visant à renforcer les relations bilatérales.

Le ministre Elmar Mammadyarov a informé son interlocuteur d'importants projets d'énergie et de transport mis en œuvre à l'initiative et avec la participation directe de l'Azerbaïdjan, en particulier le chemin de fer Bakou-Tbilissi-Kars et le Corridor gazier Sud, et a salué le soutien américain à la mise en œuvre de ces projets.

Concernant le partenariat de l’Azerbaïdjan avec l’OTAN, le ministre Elmar Mammadyarov a souligné que son pays était résolu à soutenir les opérations internationales de maintien de la paix en Afghanistan.

George Kent a souligné que les États-Unis développaient constamment leurs relations bilatérales avec l'Azerbaïdjan dans les domaines de l'énergie, de la sécurité, de l'économie et dans d'autres domaines. Il a particulièrement loué la contribution de notre pays aux opérations de maintien de la paix en Afghanistan dans le cadre de la lutte contre le terrorisme.

S'exprimant sur l'état des négociations sur le règlement du conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabakh, et sur la récente rencontre avec le ministre arménien des Affaires étrangères à New York, avec la médiation des coprésidents du Groupe de Minsk de l'OSCE, Mammadyarov a souligné que la tentative de changer les frontières des États internationalement reconnues par le recours à la force est inacceptable.

Les parties ont également échangé des points de vue sur d'autres questions d'intérêt mutuel.

AzVision.az


Tags: États-Unis   Azerbaïdjan