« ANAMA a réussi à effectuer les tâches qui lui ont été confiées » - Fuad Alasgarov

  20 Septembre 2018    Lu: 743
« ANAMA a réussi à effectuer les tâches qui lui ont été confiées » - Fuad Alasgarov

« ANAMA, qui a récemment célébré son 20ème anniversaire, a été créé le 18 juillet 1998 par décret du leader national du peuple azerbaïdjanais, Heydar Aliyev.

Sa tâche principale a été le déminage des mines et des engins non explosés dans les territoires libérés de l’occupation et l’assurance de la sécurité totale de la population civile sur leurs terres natales. Au cours de ses 20 années d’activité, l’ANAMA a réussi à effectués les tâches qui lui ont été confiées, en déminant en général plus de 53 hectares de territoire à partir de mines et munitions non explosées. En conséquence, une partie des personnes déplacées est retournée à leurs terres d'origin » a déclaré Fuad Alasgarov, Assistant du Président de la République d'Azerbaïdjan pour travailler avec les organes chargés de l'application de la loi et les questions militaires, dan son discours lors de la cérémonie de clôture du projet conjoint du Fonds d’affectation spéciale ANAMA-OTAN / NSPA pour le partenariat pour la paix «L’élimination des mines et des engins non explosés à Jeyranchol».

«Aujourd'hui, ANAMA est l'agence avec un personnel très professionnel et une logistique moderne. Le fait que l’Agence soit impliquée dans les opérations non seulement sur le territoire de l’Azerbaïdjan, mais également sur les territoires d’autres pays, témoigne de la grande appréciation de son activité. L’ANAMA a coopéré avec succès avec un certain nombre d’organisations internationales, ainsi qu’avec les organismes compétents de divers pays. La coopération de l’ANAMA avec l’Agence OTAN de soutien et d'acquisition doit être soulignée en particulier. Dans le cadre du projet Saloghlu des deux agences, 568 hectares de territoire ont été déminés pendant 6 ans, à partir de 2005.

Selon F. Alasgarov, le projet Jeyranchol était un autre projet réussi: «Un grand nombre de mines, de missiles d’artillerie de chars, de bombes d’aviation et d’autres engins non explosés ont été découverts dans ce territoire, qui était un terrain d’entraînement militaire des troupes de l’ex-Union soviétique dans la région du Caucase. Ce territoire était l'un des endroits les plus dangereux de l'Azerbaïdjan en raison des mines et des munitions militaires. A partir de 2012, 6600 hectares de territoire ont en général été déminés et plus de 18 000 munitions non explosées ont été détruites en trois étapes dans le cadre du projet Jeyranchol. Parallèlement au gouvernement azerbaïdjanais, plusieurs autres pays ont participé au projet en tant que donateurs. En profitant de cette occasion, au nom du Gouvernement azerbaïdjanais, je voudrais exprimer ma profonde gratitude à tous les pays donateurs du projet, ainsi qu’à la NSPA (agence de soutien et d'acquisition de l'OTAN) pour son assistance dans la collecte des fonds nécessaires et la coordination des activités.

Le déminage est une mission humaniste et les membres du personnel, qui remplissent cette mission honorable, mettent souvent leur vie et leur santé en danger.

Les activités de déminage ont une grande importance pour l’Azerbaïdjan, où 20% du territoire ont été occupés par les forces armées arméniennes et, par conséquent, les dirigeants du pays accordent une attention particulière à l’ANAMA et à l’amélioration de sa logistique. Nous sommes convaincus que la coopération fructueuse de l’ANAMA avec les partenaires étrangers et les organismes compétents de l’OTAN se poursuivra avec succès», a-t-il déclaré.


Tags: ANAMA