Uber, distributeur mobile grâce à Cargo

  21 Juillet 2018    Lu: 483
Uber, distributeur mobile grâce à Cargo

Le leader du VTC Uber a signé un partenariat avec Cargo permettant à ses chauffeurs de vendre des produits de première nécessité aux clients transportés aux États-Unis.

Lorsque l'on monte dans un VTC, le chauffeur vous propose, presque toujours, une bouteille d'eau, des journaux, des magazines, voire des mouchoirs en papier, le tout gratuitement. Bientôt, ce même chauffeur risque de vous vendre des box contenant de la nourriture ou des accessoires tels que des chargeurs de téléphones ou des câbles USB.

En effet, le leader du VTC Uber vient de signer un partenariat avec la start-up Cargo pour la fourniture de box contenant divers produits consommables. Ces dernières placées sur l'accoudoir central intègrent un QR Code que le client scanne afin d'en connaître le contenu et par la suite de pouvoir faire son choix.

Un revenu supplémentaire de 1 500 à 3 000 $ par an

Sur chaque produit vendu, le chauffeur perçoit 20 % plus un dollar par transaction. Ce qui fait un revenu d'appoint compris entre 100 et 300 $ par mois selon les calculs de Cargo. Il faut savoir que 30 % du contenu de ces boîtes sont des échantillons gratuits fournis par les marques.

Selon les habitudes des chauffeurs Uber, Cargo adapte ses box. Ainsi pour les matinaux, les boîtes comprendront des barres de céréales ou des pastilles à la menthe pour l'haleine tandis que les chauffeurs du soir se verront remettre des boîtes contenant des collations salées et sucrées.

Mais tous les chauffeurs ne peuvent pas prétendre à ces box. Selon Jeff Cripe, PDG et fondateur de Cargo, il faut une note minimale de 4,7 et être très actif sur nombre de courses. Si Cargo a signé un contrat d'exclusivité avec Uber, rien n'empêche un chauffeur Uber roulant également pour Lyft, le principal concurrent, de vendre ces box. La start-up compte distribuer près de 20 000 box d'ici à la fin de l'année.
 
Inutile de vous précipiter sur un Uber français. Ces boîtes sont pour l'instant réservées au seul marché américain : Los Angeles, San Francisco, New York, Boston et Minneapolis.


Tags: Uber   Cargo