Les épargnants deviennent plus pauvres

  20 Juillet 2018    Lu: 314
Les épargnants deviennent plus pauvres

Qui épargne, devient plus pauvre. C'était déjà le cas durant les dernières années et cela ne changera pas durant les mois à venir. Comment est-ce possible? Le rendement des comptes d'épargne est (nettement) inférieur au pouvoir d'achat réduit de notre argent.

Aujourd'hui, avec mille euros, nous pouvons acheter moins qu'il y a 5 ans. Cela s'explique par le fait que les biens et services que nous achetons, sont devenus plus chers. Autrement dit: notre pouvoir d'achat est réduit. En jargon économique, nous appelons cela 'la dévaluation' ou 'l'inflation'.

Cette dévaluation permanente de notre argent a également des conséquences pour nos épargnes. Supposons que nous ayons 1.000 euros sur un compte d'épargne aujourd'hui. Ce montant nous permettrait d'acheter un panier de biens d'une valeur de 1.000 euros. Si nous ne le faisons pas et que nous laissons cet argent encore douze mois sur notre compte, nous aurons 1.001,2 euros sur notre compte dans un an (dans le cas d'un taux intérêt global de 0,12%). Toutefois, cela ne suffira pas pour acheter ces mêmes biens à ce moment-là. En effet, en tenant compte d'une inflation de 1,52%, ils coûteront 1.015,20 euros d'ici-là. Conclusion: ceux qui ne dépensent pas leur argent aujourd'hui et épargnent donc, pourront moins acheter ultérieurement.

La différence entre le taux d'intérêt sur les comptes d'épargne et l'inflation est également appelée le 'taux d'intérêt réel'. Si la dévaluation est supérieure au taux d'intérêt, nous parlons d'un taux d'intérêt réel négatif. Il implique que le pouvoir d'achat des épargnants est réduit, comme c'est le cas maintenant.
Afin de maintenir notre pouvoir d'achat, le rendement de nos épargnes devra être supérieur à l'inflation. Aujourd'hui, ceci est impossible via les comptes d'épargne. Ceux qui souhaitent obtenir un rendement supérieur, doivent donc opter pour d'autres formules d'épargne ou d'investissement.

Si vous analysez la situation sur plusieurs années, vous devez également tenir compte d'un effet boule de neige. Au niveau des rendements, vous recevrez également des intérêts sur vos intérêts. Au niveau des dépenses, l'inflation jouera sur l'inflation.


Tags: