Faire le ménage serait aussi nocif que fumer un paquet de cigarettes par jour

  14 Juillet 2018    Lu: 759
Faire le ménage serait aussi nocif que fumer un paquet de cigarettes par jour

Selon une étude norvégienne, passer trop de temps à faire le ménage - en s'exposant aux sprays d'entretien ménager - serait aussi dangereux pour la santé que fumer un paquet de cigarettes par jour.

Voilà une nouvelle qui ravira les allergiques aux balais et autres accessoires de ménage ! D'après une étude norvégienne, publiée dans la revue American Journal of Respiratory and Critical Care Medicine, faire le ménage chez soi pourrait s'avérer être plus dangereux qu'il n'y paraît.

En effet, certains produits d'entretien ménager utilisés trop fréquemment pourraient être particulièrement nocifs pour l'organisme, à commencer par les poumons. 

Les aérosols d'entretien équivaudraient par exemple, s'ils sont utilisés régulièrement, à fumer 20 cigarettes par jour sur une période de dix à vingt ans.

Risque d'insuffisance respiratoire et d'asthme
"Nous craignions que de tels produits chimiques, en causant régulièrement des dommages aux voies respiratoires jour après jour, année après année, puissent accélérer le taux de déclin de la fonction pulmonaire qui survient avec l'âge", explique dans un communiqué le Pr Cecile Svanes, professeur au Centre for International Health de l'université de Bergen et co-auteure de l'étude.

Cette utilisation aurait un effet direct sur le "volume expiratoire maximal par seconde", soit le volume de gaz rejeté pendant la première seconde d'une expiration forcée. Il diminuerait entre 3,6 et 3,9 millilitres par an selon qu'on soit employé de ménage ou que l'on fasse seulement son propre ménage à domicile.

Des produits "généralement inutiles"
Les chercheurs mettent également en garde contre un risque accru d'asthme et de symptômes respiratoires chez les nettoyeurs professionnels et chez les personnes faisant régulièrement le ménage à la maison. En revanche, les effets sur le long terme n'étaient pas encore bien connus.

Pour conclure, le professeur Svanes indique que "ces produits chimiques sont généralement inutiles" et préconise l'utilisation de chiffons en microfibres et d'eau qui sont "plus que suffisants pour la plupart des usages". 


Tags: