L'ex-Premier ministre Sharif attendu au Pakistan où il risque la prison

  13 Juillet 2018    Lu: 719
L

L'ex-Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif, condamné en son absence la semaine dernière à dix ans de prison pour corruption, est attendu vendredi au Pakistan, où il pourrait être mis en prison, venant troubler une scène politique déjà tendue à deux semaines d'élections législatives à l'issue incertaine.

Ce retour intervient alors que deux attentats ont visé vendredi des réunions électorales dans l'ouest du pays, faisant une trentaine de morts au total. Ils n'ont pas été revendiqués dans l'immédiat.

L'ancien chef de gouvernement et sa fille Maryam ont été condamnés respectivement à 10 ans et 7 ans de prison par un tribunal anti-corruption vendredi dernier alors qu'ils se trouvaient à Londres au chevet de leur épouse et mère, qui y est soignée pour un cancer. 

Ils ont annoncé leur retour ce vendredi dans leur fief de Lahore et demandé à leurs partisans de venir les accueillir à l'aéroport. Ils étaient attendus en début de soirée sur un vol en provenance d'Abou Dhabi.


Tags: Pakistan   corruption