Elle s'offre en sacrifice à son mari: on la retrouve enterrée vivante à côté de lui

  13 Juillet 2018    Lu: 340
Elle s

Les archéologues ont fait une découverte émouvante dans un petit village en Ukraine. Dans une tombe datant d'il y a environ 3.000 ans, les scientifiques ont retrouvé une femme et un homme enlacés. Les scientifiques déduisent de leurs positions respectives que la femme s'est fait enterrer vivante avec l'être aimé pour rester auprès de lui pour l'éternité.

La façon dont le couple qui a dû vivre à l'âge du bronze était allongé est très significative. Le corps de la femme repose sur celui de l'homme et ses bras et ses jambes l'enlacent tendrement. Un signe qui témoigne de l'amour qui unissait les deux êtres préhistoriques.

Poison?
On aurait pu imaginer que des congénères aient eux-mêmes disposé de la sorte le corps de la femme sur le flanc de son époux mais les légistes excluent cette hypothèse. Selon eux, il est impossible de manipuler le corps d'un mort de manière à lui donner une position aussi tendre. 

"Il apparaît que la femme a d'elle-même décidé de mourir en se faisant enterrer vivante tout contre son mari", explique le professeur Mykola Bandrivsky. 

Vu l'absence de signe de panique, la veuve éplorée a probablement bu du poison avant de rentrer dans la tombe et de se blottir contre son mari décédé. Le couple incarne l'amour éternel, s'émeuvent les chercheurs. "Elle ne voulait sans doute pas devoir partager la vie d'un autre homme et recommencer sa vie. Donc elle a choisi de le rejoindre dans la mort et de rester son épouse pour toujours", rapporte 7sur7.fr


Tags: