Cameroun: L’ambassadeur des Etats-Unis quitte Yaoundé

  24 Mai 2018    Lu: 1245
Cameroun: L’ambassadeur des Etats-Unis quitte Yaoundé

L’ambassadeur des Etats-Unis à Yaoundé, Peter Henry Barlerin, a quitté mercredi soir la capitale camerounaise à destination de Washington, a-t-on appris de source officielle.

Contactée par Anadolu, l’ambassade américaine a affirmé que le diplomate a quitté Yaoundé pour son congé annuel et sera de retour le 8 juin.

Ce déplacement du diplomate américain intervient quelques heures après la publication d’un communiqué dans lequel le ministre camerounais des Affaires Etrangères, Lejeune Mbella Mbella «a rappelé à l’ordre l’ambassadeur Américain».

Celui-ci avait tenu des propos considérés comme choquants et discourtois à l’endroit du gouvernement camerounais après une audience avec le Président Paul Biya, le 18 mai.

Le principal sujet de préoccupation du ministre des Affaires Etrangères, indique le communiqué, ce sont « les conseils » dont l'ambassadeur américain s'est cru devoir formuler à l'endroit du président Paul Biya qui compte se présenter en octobre prochain pour l’élection présidentielle.

C’est d’ailleurs pour le même motif que l’ambassadeur des Etats-Unis s’est fait convoquer par le ministre camerounais des AE, mardi.

Ainsi, l'ambassadeur américain «a été invité à respecter le peuple camerounais, notamment sa liberté souveraine dans le choix de ses dirigeants».

Autre reproche fait à l’ambassadeur Peter Henry Barlerin est de n’avoir pas préservé le secret de ses conversations avec le Président camerounais.

«Sa démarche viole toutes les règles diplomatiques en la matière ainsi que les règles de civilité et de droit. Il convient de rappeler que les ambassadeurs sont des envoyés extraordinaires d’un chef d’Etat auprès d’un autre chef d’Etat», a noté le ministre des Affaires étrangères dans son communiqué.

«Les moments d’échanges entre un chef d’Etat et un ambassadeur représentent des instants privilégiés de la vie diplomatique entre les deux pays et doivent être emprunts de la plus haute confidentialité», a rappelé le ministre Lejeune Mbella Mbella.

Pour rappel, au terme d'une audience avec le Président Paul Biya le 18 mai, le diplomate américain a donné une déclaration à la presse sur les allégations «d'assassinats ciblés» portées contre l'armée dans sa lutte contre les séparatistes anglophones.

Le diplomate américain avait souligné que l’aide militaire américaine était destinée à lutter contre Boko Haram dans l’Extrême-nord et non pas contre les séparatistes des régions anglophones.

Le gouvernement camerounais a trouvé ces accusations américaines infondées et félicite plutôt l’armée pour son «professionnalisme» dans la guerre contre les séparatistes. 


Tags: Cameroun   EtatsUnis