L'Azerbaïdjan annonce sa position officielle sur la Palestine

  19 Mai 2018    Lu: 1616
L

“L'Azerbaïdjan, comme toujours,à contribuer à un règlement équitable de la question palestinienne”, a déclaré le ministre azerbaïdjanais des Affaires étrangères Elmar Mammadyarov, lors du Sommet extraordinaire de l'Organisation de la coopération islamique (OCI) qui s'est tenu à Istanbul le 18 mai.

Le ministre azerbaïdjanais des Affaires étrangères a noté qu’il est inacceptable de tuer plus de 60 personnes et blesser 2000 Palestiniens. “Nous, les États Membres et l'OCI, ne ménagerons aucun effort pour condamner et arrêter ce bain de sang. L'Azerbaïdjan, comme toujours, reste prêt à contribuer à cette fin et nous réaffirmons notre entière solidarité et notre soutien à la solution juste et globale de la question palestinienne. Le règlement pacifique du conflit israélo-palestinien devrait être fondé sur le principe des deux États, Jérusalem-Est étant la capitale de l'État de Palestine” a-t-il dit.

Selon Mammadyarov, la décision du président des États-Unis d'Amérique de reconnaître la ville de Jérusalem comme capitale d'Israël et d'y transférer l'ambassade américaine a soulevé des inquiétudes car elle va à l'encontre du droit international et de la résolution №478 du Conseil de sécurité des Nations unies. (1980).

“Comme cela est devenu évident, malgré de multiples avertissements, cet acte a détérioré les perspectives d'un règlement juste et durable du conflit israélo-palestinien et, de plus, a eu toutes les conséquences dangereuses.

En 2013, dans le but d'aider l'État de Palestine, l'Azerbaïdjan a accueilli une conférence constitutive du Réseau de sécurité financière islamique et une conférence de donateurs pour soutenir le développement de la ville de Jérusalem” a ajouté le ministre azerbaïdjanais.

Elmar Mammadyarov a déclaré qu'en 2017, dans le cadre de l’Année de la solidarité islamique, l'Azerbaïdjan a accueilli la Conférence internationale sur la question de Jérusalem à Bakou sous les auspices du Comité des Nations Unies pour l'exercice des droits inaliénables du peuple palestinien et avec le soutien de l'OCI , qui a été conclu avec l'introduction d'un communiqué de la part de ses organisateurs condamnant la fermeture de la mosquée Al-Aqsa et les restrictions imposées aux fidèles qui s'y trouvent:

“Comme vous le savez, le mois dernier, l'Azerbaïdjan a accueilli la 18ème réunion ministérielle à mi-parcours du Mouvement des Non-Alignés au sujet de «La promotion de la paix et de la sécurité internationales au service du développement durable». Dans le cadre de cet événement, la réunion du Comité ministériel du MNA sur la Palestine a été organisée. Dans la Déclaration finale de Bakou, ont été réitérés les appels urgents pour des efforts collectifs sérieux pour mettre fin aux violations.

L'Azerbaïdjan, à la demande des autorités palestiniennes, prévoit également d'aider à l'organisation de la réunion annuelle des ambassadeurs de l'État de Palestine accrédités dans les pays asiatiques d'ici à la fin de 2018.

En tant que représentant de l'Azerbaïdjan, je ne peux pas échapper à cette occasion pour exprimer la gratitude de mon pays à l'OCI et à ses États membres pour leur soutien total à l'Azerbaïdjan dans le règlement du conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabakh. Malgré plusieurs résolutions et décisions du Conseil de sécurité de l'ONU, l'Arménie a détenu 20% de nos terres sous occupation militaire illégale avec des conséquences humanitaires désastreuses pour la population musulmane indigène et culture islamique” a conclu le chef de la diplomatie azerbïdjanaise.


Tags: Azerbaïdjan   Palestine   OCI