Une nouvelle thérapie contre le cancer... le tatouage

  20 Avril 2018    Lu: 1531
Une nouvelle thérapie contre le cancer... le tatouage

Avec le temps, les tatouages pourraient être non seulement des dessins décoratifs ou symboliques, mais également des «dispositifs» biochimiques capables de nous alerter en cas de problèmes de santé, notamment de cancers.

Dans le cadre d'une nouvelle étude, des chercheurs suisses ont développé un «tatouage biomédical» permettant de détecter quatre types de cancer à un stade précoce. Implanté sous la peau, ce capteur change de couleur et apparaît sur la peau des souris de laboratoire dès que le niveau de calcium dans leur sang augmente.

Ce «tatouage», qui d'ailleurs ne possède aucune encre, est composé de cellules injectées sous la peau qui ont à leur surface des récepteurs pour capter le calcium. Lorsque le calcium s'y fixe, en cas d'hypercalcémie, il déclenche la production de mélanine, le pigment qui rend la peau plus foncée. Le tatouage alerte ainsi son porteur qu'il est temps de prendre rendez-vous avec son médecin.

Les chercheurs ont testé leur prototype sur des souris avec des tumeurs cancéreuses provoquant l'hypercalcémie ou des tumeurs qui n'influencent pas le taux de calcium dans le sang. Comme ils s'y attendaient, les mécanismes du tatouage ne se sont enclenchés qu'en cas d'hypercalcémie. Pendant les 38 jours qu'a duré l'expérience, aucun autre symptôme de la maladie ne s'est manifesté, mais la marque foncée donnait l'alerte.

Ce tatouage peut devenir un instrument de diagnostic efficace, vu que l'hypercalcémie est un signe de plusieurs maladies, notamment de certains types de cancer. Et détecter à temps la présence de ces tumeurs permettrait non seulement de sauver des vies, mais également d'éviter de longues et onéreuses thérapies, estiment les scientifiques.

Sputnik


Tags: cancer   tatouage