Donald Trump espère voir les deux Corées "vivre en paix"

  19 Avril 2018    Lu: 1760
Donald Trump espère voir les deux Corées "vivre en paix"

Le président américain a déclaré qu'il espérait que les pourparlers avec la Corée du Nord permettraient à "toute la péninsule coréenne" de "vivre en sécurité, dans la prospérité et en paix."

Le président américain a déclaré mercredi espérer que les pourparlers inédits annoncés avec la Corée du Nord permettraient à toute la péninsule coréenne de "vivre en sécurité, dans la prospérité et en paix".

"Une voie prometteuse est ouverte", estime Trump. "Nous espérons que cette rencontre sera couronnée d'un grand succès et nous avons hâte" d'y participer, a déclaré Donald Trump, qui a accepté un sommet avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un d'ici juin. "Comme je l'ai déjà dit, une voie prometteuse est ouverte pour la Corée du Nord si elle accomplit une dénucléarisation complète, vérifiable et irréversible. Ce sera un grand jour pour eux et un grand jour pour le monde", a ajouté le président américain, lors d'une conférence de presse au côté du Premier ministre japonais Shinzo Abe en Floride.

Trump se réserve le droit de quitter la rencontre. Mais Donald Trump a mis en garde Kim Jong Un. "Si je pense que cette rencontre ne sera pas fructueuse, nous n'allons pas nous y rendre. Si la rencontre, lorsque j'y serai, n'est pas fructueuse, je la quitterai respectueusement", a-t-il dit. "Nous espérons voir le jour où toute la péninsule coréenne pourra vivre en sécurité, dans la prospérité et en paix", a encore affirmé Donald Trump. "C'est le destin du peuple coréen qui le mérite et a enduré tellement ces dernières années. Nous espérons que tout va marcher. Nous allons vraiment y travailler dur".

Une visite de préparation à Pâques. Le chef de la CIA, Mike Pompeo, l'un des responsables les plus proches du président américain, s'est rendu dans la capitale nord-coréenne pendant le week-end de Pâques. Une visite qui marque une soudaine accélération des préparatifs en vue de ce sommet historique entre Donald Trump et Kim Jong Un. Pressenti pour devenir secrétaire d'État, Mike Pompeo devrait continuer à se charger de ce dossier dans ses nouvelles fonctions, s'il est confirmé par le Sénat dans les jours qui viennent.


Tags: Trump   Corées